Aculepeira carbonaria (L. Koch, 1869)

Classe : Arachnida Ordre : Araneae Famille : Araneidae Genre : Aculepeira

  • 14
    observations

  • 4
    communes

  • 5
    observateurs

  • Première observation
    2018

  • Dernière observation
    2020
Corail Marc - Coursier Cyril - Dupuis Etienne - Nicolas Marie-geneviève - Paulet Nils

Informations sur l'espèce

L'épeire charbonneuse est une grosse et belle épeire de taille assez voisine de sa parente Aculepeira ceropegia. Elle est toutefois plus sombre et plus velue et le dessous est marqué par une bande médiane claire seule. Son habitat particulier constitué d'éboulis rocheux à gros blocs et sa répartition altitudinale qui ne descend guère en dessous de 2000 m permettent d'asseoir sa détermination. Elle bâtit une toile géométrique orbiculaire au pas très fin et se repose souvent sur un petit tapis de soie.
Si les Aculepeira sont d'aspects proches (elles présentent toutes un dessin en forme de feuille de chêne sur l'abdomen), il ne faut pas oublier une autre cousine, Neoscona adianta autrement appelée l'épeire fougère. Chez Neoscona, la partie la plus large du motif abdominal en feuille de chêne est à l'avant sur les « épaules ». Pour les Aculepeira, c'est le deuxième lobe qui est le plus imposant.
Eboulis
Arctico-alpine
Aranea carbonaria (L. Koch, 1869) | Araneus carbonarius (L. Koch, 1869) | Epeira carbonaria L. Koch, 1869

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles