Scrophulaire du Jura

Scrophularia canina subsp. hoppii (W.D.J.Koch) P.Fourn., 1937

Classe : Equisetopsida Ordre : Lamiales Famille : Scrophulariaceae Genre : Scrophularia Espèce : Scrophularia canina

  • 14
    observations

  • 7
    communes

  • 14
    observateurs

  • Première observation
    1995

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Bonet Richard - Chas Edouard - Dalmas Jean-pierre - Dentant Cédric - Jendoubi Samy - Merhan Baptiste - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Puissant Joël - Salomez Pierre - Terreau Alexandre - Vincent Dominique - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

Malgré sa taille de 20 à 60 cm, cette plante passe plutôt inaperçue. Ses feuilles d'un vert mat et grisâtre sont pennées et finement découpées. Ses fleurs toutes petites et rouge sombre sont discrètes ; elles sont formées d'un tube et d'une lèvre supérieure divisée en 2 parties. Si on la froisse, la plante dégage une odeur plutôt désagréable (question de goût ! ). Elle vit dans les éboulis fins, les rocailles et les alluvions.
La plante présente dans le parc national des Écrins est la sous-espèce hoppii. Elle diffère de la scrofulaire des chiens (Scrophularia canina subsp. canina) par ses feuilles plus divisées et par le lobe supérieur de ses fleurs divisé jusqu'au-delà de son milieu (divisé jusqu'à son tiers supérieur pour la scrofulaire des chiens).
Eboulis | Rives de sable et galets
Européenne méridionale
Scrophularia canina subsp. juratensis (Schleich. ex Wydler) Bonnier & Layens, 1894 | Scrophularia hoppii W.D.J.Koch, 1826 | Scrophularia juratensis Schleich. ex Wydler, 1828

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles