Trèfle des rochers

Trifolium saxatile All., 1773


Classe : Equisetopsida Ordre : Fabales Famille : Fabaceae Sous-Famille : Papilionoideae Genre : Trifolium

  • 183
    observations

  • 4
    communes

  • 22
    observateurs

  • Première observation
    1984

  • Dernière observation
    2018
Albert Christophe - Baisset Christian - Baisset Marcel - Bonnet Véronique - Chapurlat Claire - Chevalier Robert - Coursier Cyril - Delenatte Blandine - Dentant Cédric - Dova Emmanuelle - Dupuis Etienne - Faure Joël - Goulet Frédéric - Merhan Baptiste - Nicolas Marie-geneviève - Ollieu Eric - Puissant Joël - Quellier Hélène - Roger Claude - Salomez Pierre - Seignemartin Aurore - Varreau Hervé

Informations sur l'espèce

Petite plante annuelle, parfois bisannuelle, pubescente-grisâtre, mesurant 4 à 15 cm, à tiges grêles et ramifiées. Ses feuilles sont composées de trois petites folioles oblongues légèrement échancrées à leur extrémité. On distingue le trèfle des rochers plus facilement en période de floraison (fin juin jusqu'à mi-août) grâce à ses petites fleurs pubescentes blanchâtres, réunies en têtes globuleuses. Sous les inflorescences, de jolies stipules nervées de rouge sont visibles.
Le trèfle des rochers se développe entre 1 000 m et 2 800 m d'altitude. C'est une espèce rare, endémique des Alpes, et protégée au niveau national en France. Elle colonise des milieux majoritairement instables : marges glacières, moraines, éboulis, bords de torrents. Espèce peu compétitive, on peut la rencontrer parfois en bordure de chemin dans des zones dégagées et rocailleuses. Le trèfle des rochers a fait l'objet d'une large prospection, en été 2018 dans les Alpes Françaises, afin de mieux connaître sa répartition en vue d'un suivi de sa dynamique dans un contexte climatique changeant.
Eboulis | Moraines | Ripisylves | Rivières et torrents
Endémique alpine
Trifolium thymiflorum Vill., 1779

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles