Clytra quadripunctata (Linnaeus, 1758)

Classe : Hexapoda Ordre : Coleoptera Famille : Chrysomelidae Sous-Famille : Cryptocephalinae Tribu : Clytrini Genre : Clytra

  • 7
    observations

  • 6
    communes

  • 5
    observateurs

  • Première observation
    2010

  • Dernière observation
    2021
Bello Anne - Combrisson Damien - Corail Marc - Frapa Pierre - Nicolas Marie-geneviève

Informations sur l'espèce

Le clytre à quatre points est une chrysomèle aux allures de coccinelle. Il s'en distingue essentiellement par sa forme plus allongée. L'espèce voisine Clytra laeviscula présente le même motif à quatre points mais avec des taches plus grandes. Les adultes sont observables de mai à août, principalement dans les lieux humides, sur les saules et les aubépines. L'espèce, dite myrmécophile, se reproduit en parasitant les fourmilières.
La femelle est capable de pénétrer dans les nids de fourmis rousses. Ses antennes et ses pattes rétractiles lui permettent d'échapper aux assauts des ouvrières qui finissent par la délaisser. Une fois imprégnée de l'odeur de la fourmilière, elle est finalement tolérée par ses hôtes forcés et peut pondre ses œufs qu'elle emballe dans des fourreaux confectionnés avec ses propres déjections. Après l'éclosion, les larves abritées dans leur protection se développent en consommant les œufs, les larves et les réserves constituées par les fourmis, agrandissant leur étui au fur et à mesure de leur croissance. Elles se métamorphosent au bout de deux ans.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Fourrés de saules et d'aulnes | Haies et talus | Lisières et clairières | Pelouses sèches montagnardes | Prairies de fauche
Européenne
Chrysomela quadripunctata Linnaeus, 1758 | Clythra quadripunctata (Linnaeus, 1758) |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles