Solidage géant

Solidago gigantea Aiton, 1789

Classe : Equisetopsida Ordre : Asterales Famille : Asteraceae Sous-Famille : Asteroideae Tribu : Astereae Genre : Solidago

  • 72
    observations

  • 5
    communes

  • 24
    observateurs

  • Première observation
    2006

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Benyoub Abdelbaki - Bernard Pierre - Bertrand Nicolas - Delenatte Blandine - Dentant Cédric - Favier Thibaut - Foret Jérôme - Garnier Manon - Girardon Christophe - Giraud Fanny - Ibanez Sébastien - Icardo Emmanuel - Jendoubi Samy - Magnolon Séverine - Merhan Baptiste - Mosdale Declan - Ollieu Eric - Peyret Pierre-henri - Salomez Pierre - Seignemartin Aurore - Terreau Alexandre - Varreau Hervé - Vuinee Laure

Informations sur l'espèce

Le solidage géant est, comme sont nom l’indique, une grande plante dressée qui peut atteindre 120 cm de haut. La tige est glabre. Les feuilles, plus ou moins dentées, sont lancéolées et bordées de courts poils raides. Les nombreux petits capitules jaunes sont groupés d'un seul côté sur des rameaux arqués. L'ensemble forme une grande inflorescence pyramidale, qui est pendante.
Cette grande plante fait partie des nombreuses invasives venues du continent nord-américain. Elle peut devenir très abondante le long des cours d’eau. Elle est d’autant plus redoutable qu’elle plaît dans les jardins d’agrément d’où elle ne tardera pas à s’échapper ! A ne pas confondre avec la verge d'or du Canada Solidago canadensis, qui atteint 200 cm, chez qui les feuilles sont pubescentes au dessous et dont l'inflorescence est dressée.
Bâtis | Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Fossés et canaux | Haies et talus | Ripisylves
Invasive d'origine américaine
Aster latissimifolius var. serotinus Kuntze, 1891 | Solidago gigantea Aiton, 1789 subsp. gigantea | Solidago gigantea subsp. serotina (Kuntze) McNeill, 1973 | Solidago gigantea var. leiophylla Fernald, 1934 | Solidago serotina Aiton, 1789

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles