Robinier faux-acacia

Robinia pseudoacacia L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Fabales Famille : Fabaceae Sous-Famille : Papilionoideae Tribu : Robinieae Genre : Robinia

  • 71
    observations

  • 16
    communes

  • 20
    observateurs

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2016
Arcier Roland - Arnaud Jean-pierre - Barnabe Pascal - Bianco Gilbert - Bouvier Michel - Brugot Didier - Burle Jacques - Dalmas Jean-pierre - Despas Pascal - Dumas Pierre - Fiat Denis - Mottet Jean-claude - Nicolas Marie-geneviève - Peyron Joseph - Puissant Joël - Salle Bernard - Salomez Pierre - Semiond Patrice - Sigaud Jean - Sylvie Gille-naves

Informations sur l'espèce

Avec son écorce noirâtre et crevassée, ses rameaux armés de forts aiguillons, le robinier est d'un abord peu engageant. C'est un arbre aux robustes rejets dont le feuillage d'un vert léger joue avec la lumière. Et lorsqu'il se charge de voluptueuses grappes de fleurs blanches, tout comme l'abeille, on se laisse volontiers enivrer par leur parfum.
A Paris, au tout début du XVIIème siècle, le jardinier du roi, un certain Jean Robin, sema les graines d'un arbre originaire d'Amérique du Nord. Linné lui dédia ce nouvel arbre en le nommant « robinier ». L'espèce fut abondamment cultivée au début du XXème siècle en raison des qualités de son bois : imputrescible, résistant, bon combustible. On en fabriqua des traverses, des bois de mines, des piquets de clôture... On utilisa aussi cette espèce pionnière pour reboiser, fixer les sols ou stabiliser le terrain. Cependant, cet opportuniste étranger eut tôt fait de se propager un peu partout. Même des piquets de clôture se mirent à bouturer ! Sans doute Monsieur Robin était-il loin d'imaginer que « son » arbre prolifèrerait de cette façon à travers toute l'Europe !
Forêts d'adret | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Forêts postpionnières | Friches et broussailles | Lisières et clairières | Rives de sable et galets
Invasive d'origine américaine
Pseudoacacia odorata Moench, 1794 | Robinia echinata Mill., 1768 | Robinia edwardsiifolia Verl., 1873 | Robinia fragilis Salisb., 1796 | Robinia inermis Jacq., 1788 | Robinia jaspidea Verl., 1873 | Robinia pendula Ortega, 1800 | Robinia pseudoacacia subsp. crispa (DC.) Arcang., 1882 | Robinia pseudoacacia subsp. inermis (Jacq.) Arcang., 1882 | Robinia pseudoacacia subsp. tortuosa (Hoffmanns.) Arcang., 1882 | Robinia pseudoacacia subsp. umbraculifera (Loudon) Arcang., 1882 | Robinia pseudoacacia var. crispa DC., 1825 | Robinia pseudoacacia var. inermis (Jacq.) Mirb. | Robinia spectabilis Dum.Cours., 1811 | Robinia stricta Hoffmanns., 1824 | Robinia tortuosa Hoffmanns., 1824 | Robinia umbraculifera Loudon, 1830

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles