Groseillier des Alpes

Ribes alpinum L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Saxifragales Famille : Grossulariaceae Genre : Ribes

  • 53
    observations

  • 18
    communes

  • 29
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Benyoub Abdelbaki - Bertini Christian - Bertrand Nicolas - Billard Gilbert - Bonet Richard - Campagne Pascal - Charrier Matthieu - Dalmas Jean-pierre - Dentant Cédric - Depinel Matthieu - Dova Emmanuelle - Dumas Pierre - Evin Emmanuel - Gattus Jean-christophe - Guilloux Julien-pierre - Icardo Emmanuel - Jendoubi Samy - Joubert Eric - Merhan Baptiste - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Quellier Hélène - Roger Claude - Salomez Pierre - Ugo Julien - Vegara Melissa - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

Le groseillier des Alpes est un arbuste de 1 à 2 m. Il est constitué de tiges dressées sans épines. Les feuilles sont légèrement découpées en trois lobes dentés. Elle sont munies de poils raides épars sur la face inférieure. Le groseillier des Alpes est une plante dioïque. Les fleurs mâles et les fleurs femelles sont portées par deux individus différents. Les petites fleurs en grappes dressées sont jaunes verdâtres.
Les pieds à fleurs femelles donneront des groseilles rouges, disposées en grappes plus ou moins lâches. Malheureusement, pour les amateurs, les fruits du groseillier des Alpes sont fades ou insipides. Le groseiller se plaît en montagne, dans les sous-bois rocheux, de préférence sur calcaire.
Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Landes montagnardes et subalpines | Lisières et clairières
Eurasiatique
Grossularia alpestris Bubani, 1899 | Grossularia insipida Rupr. | Liebichia alpina (L.) Opiz, 1852 | Ribes alpinum var. laciniatum Kirschner | Ribes alpinum var. pumilum Lindl. | Ribes dioicum Moench, 1794 | Ribes lucidum Kitt., 1863 | Ribes pallidigemmum Simonk., 1909 | Ribes scopolii Hladnik ex K.Koch, 1853

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles