Halyzia sedecimguttata (Linnaeus, 1758)

Classe : Insecta Ordre : Coleoptera Famille : Coccinellidae Sous-Famille : Coccinellinae Tribu : Halyziini Genre : Halyzia

  • 29
    observations

  • 12
    communes

  • 23
    observateurs

  • Première observation
    2014

  • Dernière observation
    2021
Bello Anne - Benoit Dodelin - Bertrand Nicolas - Classen Raphaël - Combrisson Damien - Corail Marc - Delenatte Blandine - Dodelin Benoit - Dusoulier François - Emmery Brigitte - Evin Emmanuel - Frapa Pierre - Gagnaire Gilles - Goulet Frédéric - Groupe Opérationel Invertébrés - Jendoubi Samy - Jordana Régis - Lavest Robin - Maillard Donovan - Maillot Roger - Nicolas Marie-geneviève - Vuillot Régis - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

Cette coccinelle de 5 à 6 mm s'identifie facilement : une couleur orangée et 8 gros points blancs par élytre. Si l'on veut bien la regarder d'un peu plus près, on remarque la transparence du bord de ses élytres et de son pronotum, lequel forme comme une grande visière, ainsi que ses grands yeux noirs. La très proche Vibidia duodecimguttata ne possède que 12 points. Commune dans les zones boisées, elle vit essentiellement au abord des feuillus.
Halyzia sedecimguttata est mycétophage c’est-à-dire qu’elle dévore les champignons sur les feuilles d'arbres infectés mais en bonne coccinelle elle se nourrit aussi de pucerons. Les adultes, visibles entre le printemps et l’autonome, passent l'hiver sous l'écorce des arbres ou dans la litière forestière.
Forêts d'adret | Forêts d'ubac | Haies et talus | Lisières et clairières | Parcs et jardins | Ripisylves
Paléarctique
Coccinella sedecimguttata Linnaeus, 1758 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles