• 39
    observations

  • 5
    communes

  • 14
    observateurs

  • Première observation
    2004

  • Dernière observation
    2021
Albert Christophe - Benyoub Abdelbaki - Bertrand Nicolas - Charron Julien - Dentant Cédric - Dumas Pierre - Icardo Emmanuel - Jendoubi Samy - Jordana Régis - Merhan Baptiste - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Salomez Pierre - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

Plante vivace de 10 à 30 cm. La tige de la nivéole de printemps est trigone ou comprimée (contrairement à la tige de la perce-neige (Galanthus nivalis), qui est ronde, ses feuilles sont rubanées et vert foncé. Ses fleurs sont en cloche ouverte, pendantes, mesurent de 15 à 20 mm de long et sont solitaires ou par 2. Les 6 tépales sont blancs, avec l'extrémité verte.
La nivéole de printemps est une orophyte européenne. Un indice qui permet de différencier la nivéole de printemps de la nivéole d’été (Leucojum aestivum) est le nombre de fleurs par tige : fleurs solitaires ou par 2 pour la première ; fleurs groupées par 2 à 7 (parfois plus) pour la seconde.
Forêts d'ubac
Cas particulier : voir commentaire
Erinosma verna (L.) Herb., 1837 | Leucojum vernale Salisb., 1796 | Leucojum vernum var. biflorum Cariot & St.-Lag., 1889 | Nivaria hexanthera Medik., 1790 | Nivaria verna (L.) Moench, 1794

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles