Phosphuga atrata (Linnaeus, 1758)

Classe : Hexapoda Ordre : Coleoptera Famille : Silphidae Sous-Famille : Silphinae Genre : Phosphuga

  • 3
    observations

  • 3
    communes

  • 3
    observateurs

  • Première observation
    2016

  • Dernière observation
    2020
Blandine Roland - Corail Marc - Dodelin Benoit

Informations sur l'espèce

Ce coléoptère sylvicole très commun, parfois nommé petit sylphe noir, a une carapace brillante. Les élytres sont fortement carénés avec des bords latéraux en gouttières larges et relevées. La tête est allongée en museau, deux fois plus longue que large ce qui distingue l'espèce des autres sylphes. On le rencontre dans les boisements humides depuis le bord de mer jusqu’à la limite supérieure des forêts, parfois à plus de 2000 mètres.
Son cou allongé est une adaptation à la prédation des escargots dans leur coquille, sur lesquels il pulvérise un fluide digestif. Dissimulé en journée sous des écorces, dans la mousse ou dans le bois mort, il se nourrit pendant la nuit d'escargots vivants mais aussi d'insectes, de vers de terre et de charognes.
Forêts d'adret | Forêts d'altitude et zone de combat | Forêts d'ubac | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Forêts de ravin | Forêts postpionnières | Fourrés de saules et d'aulnes | Haies et talus | Hêtraie-sapinière | Lisières et clairières | Litière forestière et humus | Mélèzins | Parcs et jardins | Ripisylves
Européenne
Silpha atrata Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles