Benoîte des ruisseaux

Geum rivale L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Rosales Famille : Rosaceae Genre : Geum

  • 28
    observations

  • 9
    communes

  • 16
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2019
Albert Christophe - Billard Gilbert - Boccon-gebeaud Camille - Bouche Michel - Brugot Didier - Corail Marc - Dentant Cédric - Icardo Emmanuel - Lefrançois Olivier - Magnolon Séverine - Merhan Baptiste - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Roger Claude - Salomez Pierre

Informations sur l'espèce

La benoîte des ruisseaux est une plante velue de 25 à 60 cm. Sa tige rougeâtre, dressée, est peu rameuse mais possède néanmoins plusieurs fleurs. Les feuilles sont découpées. Les fleurs penchées ont de longs sépales brun rougeâtre appliqués contre les pétales rose terne. Les carpelles (fruits) sont réunis en une petite tête dressée et plumeuse, piquée dans le calice sur un petit pédoncule. On la rencontre jusqu’à 2000 m, dans les prairie humides.
La benoîte des ruisseaux (Geum rivale) s’hybride avec la benoîte commune (Geum urbanum). Le produit (Geum rivale x urbanum) donne une plante aux caractéristiques intermédiaires des deux parents, avec la fleur jaune de la benoîte commune et l’air penché de la benoîte des ruisseaux.
Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières
Holarctique
Bernullia hybrida Raf., 1840 | Bernullia rivalis (L.) Raf., 1840 | Caryophyllata aquatica Lam., 1779 | Caryophyllata nutans Moench, 1794 | Caryophyllata rivalis (L.) Scop., 1771 | Geum hybridum Wulfen ex Jacq., 1782 | Geum nutans Crantz, 1769 | Geum rivale subsp. islandicum Á.Löve & D.Löve, 1961 | Geum rivale var. luxurians Tratt., 1823

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles