Campagnol roussâtre

Clethrionomys glareolus (Schreber, 1780)

Classe : Mammalia Ordre : Rodentia Famille : Muridae Genre : Clethrionomys

  • 164
    observations

  • 28
    communes

  • 26
    observateurs

  • Première observation
    1981

  • Dernière observation
    2017
Albert Christophe - Baisset Marcel - Bayle Patrick - Benyoub Abdelbaki - Blanchemain Joël - Bouche Michel - Bouvier Michel - Combrisson Damien - Corail Marc - Cortot Hervé - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Drillat Bernard - Farny Gilles - Fiat Denis - Fougeray Daniel - Imberdis Ludovic - Lefrançois Olivier - Martin Jean-paul - Mottet Jean-claude - Nicollet Bernard - Noblet Jean-françois - Quere Jean-pierre - Quéré Jean-pierre - Tron Lucien - Vannard Eric

Informations sur l'espèce

Le campagnol roussâtre est un petit campagnol forestier aisément reconnaissable à sa coloration et à la longueur de sa queue (la plus longue chez les campagnols). En montagne, on le trouve jusqu'à la limite supérieure des forêts, voire même au-delà dans les pelouses semées de buissons.Les populations peuvent subir de fortes fluctuations d'effectifs, notamment en fonction des bonnes ou mauvaises fructifications (faînes, glands,...).
C'est une proie prisée par un grand nombre de prédateurs forestiers tels que l'hermine, le hibou moyen-duc, la chouette hulotte, la chouette de Tengmalm ou encore la chevêchette d'Europe. Les molaires de ce campagnol sont pourvues de racines ce qui permet une reconnaissance assez facile lors de l'analyse des pelotes de réjection de ces rapaces.
Forêts d'adret | Forêts d'altitude et zone de combat | Forêts d'ubac | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Forêts de ravin | Forêts postpionnières | Fourrés de saules et d'aulnes | Friches et broussailles | Haies et talus | Hêtraie-sapinière | Landes montagnardes et subalpines | Landines de haute altitude | Lisières et clairières | Mélèzins | Parcs et jardins | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes | Pessières | Ripisylves
Eurasiatique
Clethrionomys alstoni | Clethrionomys britannicus | Clethrionomys fulvus | Clethrionomys glareolus bernisi Rey, 1972 | Clethrionomys glareolus cantueli Saint-Girons, 1969 | Clethrionomys glareolus curcio Lehmann, 1961 | Clethrionomys glareolus garganicus Hagen, 1958 | Clethrionomys glareolus makedonicus Felten & Sorch, 1965 | Clethrionomys glareolus prinius | Clethrionomys glareolus variscius | Clethrionomys gorka | Clethrionomys hallucalis | Clethrionomys helveticus | Clethrionomys hercynius | Clethrionomys insulaebellae | Clethrionomys intermedius Burg | Clethrionomys istericus | Clethrionomys italicus | Clethrionomys jurassicus | Clethrionomys nageri | Clethrionomys norvegicus | Clethrionomys pratensis | Clethrionomys reinwaldti | Clethrionomys riparia Yarrell | Clethrionomys rubidus | Clethrionomys rufescens | Clethrionomys ruttneri | Clethrionomys sobrus | Clethrionomys suecicus | Clethrionomys tomensis | Clethrionomys vasconiae | Clethrionomys vesanus | Evotomys glareolus Schreber, 1780 | Myodes glareolus (Schreber, 1780)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles