Barbastelle d'Europe, Barbastelle

Barbastella barbastellus (Schreber, 1774)

Classe : Mammalia Ordre : Chiroptera Famille : Vespertilionidae Genre : Barbastella

  • 91
    observations

  • 20
    communes

  • 12
    observateurs

  • Première observation
    1992

  • Dernière observation
    2018
Barataud Michel - Barbe Fanny - Bouvier Martial - Corail Marc - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Desmet Jean-françois - Farny Gilles - Faure Joël - Goulet Frédéric - Le Pape Claude - Nicolas Marie-geneviève

Informations sur l'espèce

La barbastelle est une chauve souris de taille moyenne de la famille des vespertilionidés. Chez elle tout est noir : le pelage, bien que méché de gris, les oreilles, assez grandes et se rejoignant sur le front, le museau aplati. Seul le ventre est plus clair, de couleur gris sombre. Elle fréquente les milieux forestiers ouverts, les haies et les lisières mais ne dédaigne pas les bâtiments pour ses gîtes d'été ou d'hiver.
Pour ses gîtes d'été, elle exploite aussi bien les vieux arbres, souvent derrière une écorce décollée, que les bâtiments : entre deux poutres disjointes d'une charpente, derrière un volet en bois … Les colonies de reproduction sont assez mobiles, les femelles « déménageant » plusieurs fois dans l'été souvent pour des gîtes proches les uns des autres. C'est une espèce farouche, disparaissant vite après une perturbation comme une observation prolongée. Comme beaucoup de chiroptères, elle a connu un fort déclin lors de l'utilisation massive de DDT mais depuis, certaines populations remontent lentement leurs effectifs.
Forêts d'adret | Forêts d'ubac | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Hêtraie-sapinière | Lisières et clairières | Grottes et autres cavités | Bâtis
Européenne
Barbastella communis | Barbastella daubentoni

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles