Martinet noir

Apus apus (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Apodiformes Famille : Apodidae Genre : Apus

  • 679
    observations

  • 51
    communes

  • 96
    observateurs

  • Première observation
    1976

  • Dernière observation
    2017
Albert Raymond - Arcier Roland - Armand Georges - Baisset Christian - Baisset Marcel - Balme Joseph - Barbe Fanny - Benoit Sylvain - Benyoub Abdelbaki - Bernard Pierre - Besancon Thierry - Bianco Gilbert - Billard Gilbert - Blanchemain Joël - Bouche Michel - Bouvier Martial - Bouvier Michel - Briotet Daniel - Brochier Laure - Broquet Claire - Brugot Didier - Brugot Rémi - Bulle Tommy - Caron Matthieu - Cazin Antoine - Charron Julien - Chevalier Robert - Christian Couloumy - Clamens Alex - Combrisson Damien - Corail Marc - Cortot Hervé - Coulon Mireille - Couloumy Christian - Coursier Cyril - Couthouis Odile - Daumark Bruno - Dova Emmanuelle - Drillat Bernard - Duguet Rémi - Dulac Olivier - Dumas Pierre - Durix Sylvie - Fadlon Valérie - Farand Etienne - Farny Gilles - Faure Joël - Fougeray Daniel - Fourrat Gérard - Francou Michel - Garnier Alexandre - Gonsolin Gabriel - Goulet Frédéric - Guion Sylvie - Imberdis Ludovic - Inconnu Parc National Des Ecrins - Jendoubi Samy - Jonard Aymeric - Joubert Eric - Joubert Thierry - Juge Joseph - Le Pape Claude - Ledauphin Stéphane - Lefrançois Olivier - Magnolon Séverine - Maillard Donovan - Marie Alain - Martin Jean-paul - Meeus Guido - Michel Nicolas - Mottet Jean-claude - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Notin Raphaël - Ollieu Eric - Paulet Nils - Payan Simon - Pin Jeremie - Puissant Joël - Rippert Laurent - Roger Claude - Sagot Clotilde - Salomez Pierre - Sigaud Jean - Telmon Jean-philippe - Thibert Emmanuel - Tholozan Elisabeth - Thomas Bernard - Thomas Ludovic - Thomas Sylvie - Tron François - Tron Lucien - Vannard Eric - Varreau Hervé - Vincent Dominique - Vuinee Laure

Informations sur l'espèce

Le martinet noir fait partie de la famille des apodiformes, oiseaux qui ont la particularité d'avoir des pattes très courtes. Son corps trapu et ses ailes étroites et longues en forme de faux permettent de le distinguer des hirondelles, plus petites. Son cousin, le martinet à ventre blanc, est plus grand et présente une gorge et un ventre blancs.
Migrateur, c'est l'un des derniers à arriver dans les Ecrins (fin avril - début mai) et l'un des premiers à partir (mi-août). Il arrive même régulièrement que les parents débutent leur migration alors que les jeunes n'ont pas encore quitté le nid ! Sexuellement mature à partir de l'âge de 3 ans, il passe les premières années de sa vie sans jamais atterrir ! Les adultes ne se posent que 2 mois par an lors de la reproduction. Les nids se trouvent dans tout type d'anfractuosité, naturelle ou artificielle ; il apprécie les villes de basse et moyenne altitude où il chasse de multiples insectes volants à très grande vitesse.
Bâtis | Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Falaises de basse et moyenne altitudes | Haies et talus | Lacs et mares | Lisières et clairières | Parcs et jardins | Pelouses sèches montagnardes | Prairies de fauche | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Reposoirs des troupeaux domestiques | Ripisylves | Rives de sable et galets | Rivières et torrents | Sols des milieux ouverts | Vergers et vignes
Eurasiatique
Cypselus apus | Hirundo apus Linnaeus, 1758

Audio (1)


Martinet noir

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles