Géranium blanc, Géranium des ruisseaux

Geranium rivulare Vill., 1779

Classe : Equisetopsida Ordre : Geraniales Famille : Geraniaceae Genre : Geranium

  • 26
    observations

  • 9
    communes

  • 14
    observateurs

  • Première observation
    1988

  • Dernière observation
    2015
Bernard Nicollet - Bruno Tessier Du Cros - Cynthia Llas - Cédric Dentant - Dumas Pierre - Emmanuelle Dova - Eric Ollieu - Eric Vannard - Hugues Merle - Jean-pierre Dalmas - Marcel Baisset - Marie-geneviève Nicolas - Pierre Dumas - Pierre Salomez

Informations sur l'espèce

Cette plante de quarante centimètres en moyenne qui pousse en touffe, est couverte de poils courts appliqués. Ses tiges portent des grandes feuilles sessiles. Les feuilles basales par contre, sont longuement pétiolées. A l'image de celles du géranium des bois dont il fut une sous espèce, celui qui nous concerne présente des feuilles profondément divisées en segments, à leur tour découpés en plusieurs lobes aigus. Quant à ses fleurs, elles sont composées de 5 grands pétales blancs veinées de pourpre.
Le géranium des ruisseaux est une plante vivace qui contrairement à ce que peut laisser supputer son nom d'espèce, ne pousse pas seulement au bord des ruisseaux mais aussi dans les lieux ombragés et humides du montagnard au subalpin. Ce géranium est proche du géranium des bois mais ses fleurs de couleur blanche empêchent la confusion. La couleur blanche des pétales est une particularité unique pour les géraniums sauvages de nos contrées. Cette espèce est une orophyte alpine que l’on trouve notamment dans les mégaphorbiaies subalpines des adrets.
Forêts d'altitude et zone de combat | Forêts de ravin
Cas particulier : voir commentaire
Geranium aconitifolium L'Hér., 1802 | Geranium striatum Clairv., 1811 | Geranium sylvaticum subsp. rivulare (Vill.) Rouy, 1897

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles