Gaillet dressé

Galium album Mill., 1768

Classe : Equisetopsida Ordre : Gentianales Famille : Rubiaceae Genre : Galium

  • 274
    observations

  • 39
    communes

  • 72
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2018
Abdelbaki Benyoub - Albert Christophe - Baptiste Merhan - Bernard Christol - Bernard Nicollet - Blandine Delenatte - Bouvier Martial - Bruno Tessier Du Cros - Christian Bertini - Christophe Albert - Christophe Girardon - Claire Broquet - Clotilde Sagot - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Cynthia Llas - Cyril Coursier - Cédric Dentant - Daniel Fougeray - Daniel Roche - Dentant Cédric - Dominique Vincent - Edouard Chas - Emmanuel Evin - Emmanuel Icardo - Emmanuelle Dova - Eric Ollieu - Eric Vannard - Etienne Dupuis - Fanny Giraud - Gilbert Billard - Guy Wittebolle - Hervé Varreau - Hugues Merle - Hélène Quellier - Jean-charles Villaret - Jean-christophe Gattus - Jean-françois Lombard - Jean-pierre Dalmas - Joël Puissant - Julien Charron - Julien Ugo - Jérôme Foret - Lefrançois Olivier - Luc Bianchini - Manon Garnier - Marc Corail - Marie-geneviève Nicolas - Marion Digier - Martial Bouvier - Matthieu Charrier - Maëlle Talichet - Melissa Vegara - Michel Bouche - Mireille Coulon - Mottet Jean-claude - Nicolas Marie-geneviève - Olivier Lefrançois - Olivier Senn - Olivier Warluzelle - Pascal Campagne - Patrick Ancey - Pierre Bernard - Pierre Dumas - Pierre Salomez - Remy Moine - Richard Bonet - Régis Jordana - Samy Jendoubi - Sylvie Durix - Séverine Magnolon - Thierry Chevallier

Informations sur l'espèce

Ce gaillet, de 20 à 80 cm de haut, a des tiges ascendantes ou dressées et quadrangulaires. Les feuilles, en verticilles de 6 à 8, sont un peu raides, étroites à lancéolées, légèrement enroulées sur les bords et se prolongent en pointe. L'inflorescence, assez étroite est composée de nombreuses petites fleurs blanches dont les pétales sont aristés. Elles sont portées par des pédicelles très courts (1 à 3 mm).
C'est une plante commune poussant dans divers milieux du collinéen au subalpin. Le gaillet dressé est proche du gaillet commun (Galium mollugo) dont il se différencie par des feuilles plus étroites, des pédicelles floraux plus courts ainsi que par une inflorescence moins lâche.
Friches et broussailles | Haies et talus | Lisières et clairières | Pelouses alpines et subalpines | Prairies de fauche
Européenne
Galium album f. album | Galium asperuliforme Callay, 1900 | Galium besseri Klokov, 1961 | Galium capsiriense Jeanb. & Timb.-Lagr., 1884 | Galium elatum subsp. erectum (Syme) Berher, 1887 | Galium erectum Huds., 1778 | Galium mollugo subsp. elatum auct. non (Thuill.) Syme, 1865 | Galium mollugo subsp. erectum Syme, 1865 | Galium mollugo var. boraeanum Rouy, 1903 | Galium mollugo var. erectum Asch., 1864 | Galium mollugo var. scabridulum Rouy, 1903 | Galium mollugo var. virgultorum (Lamotte) Rouy, 1903 | Galium pseudomollugo Klokov, 1961 | Galium sphenophyllum Klokov, 1961 | Galium suberectum Klokov, 1961 | Galium umbellatum Delarbre, 1800 | Galium virgultorum Lamotte, 1881

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles