Drave siliqueuse

Draba siliquosa M.Bieb., 1808

Classe : Equisetopsida Ordre : Brassicales Famille : Brassicaceae Genre : Draba

  • 6
    observations

  • 4
    communes

  • 4
    observateurs

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2008
Bernard Nicollet - Pierre Salomez - Roger Claude - Salomez Pierre

Informations sur l'espèce

Cette petite plante de 3 à 10 cm a des feuilles pour la plupart disposées en rosettes, parsemées de poils étoilés et ciliées sur les bords. La partie supérieure de la tige est glabre, de même que les pédicelles floraux. Les fleurs blanches à 4 pétales sont réunies en grappes allongées et donnent des silicules plutôt arrondies au sommet et glabres. Elle vit dans les pelouses ouvertes et les rochers d'altitude.
Les draves blanches vivant en altitude ne sont pas toujours très faciles à distinguer les unes des autres. Chez la drave siliqueuse (Draba siliquosa) et la drave de Fladniz (Draba fladnizensis), les pédicelles floraux sont glabres, chez la drave douteuse (Draba dubia) et la drave tomenteuse (Draba tomentosa), ils sont couverts de poils étoilés. On l'aura compris, l'usage d'une loupe est souvent fort utile en botanique !
Arêtes rocheuses de haute altitude | Dalles rocheuses | Pelouses alpines et subalpines
Européenne
Draba borderei O.E.Schulz, 1927 | Draba carinthiaca Hoppe, 1823 | Draba carinthiaca var. glabrata W.D.J.Koch, 1844 | Draba glabrata (W.D.J.Koch) Simonk., 1886 | Draba hirta All., 1785 | Draba johannis Host, 1831 | Draba johannis Hoppe, 1832 | Draba laevigata Hoppe ex W.D.J.Koch, 1823 | Draba liljebladii sensu Dalla Torre & Sarnth., 1909 non Wallman in Lilj., 1816 | Draba nivalis DC., 1821 | Draba siliquosa subsp. carinthiaca (Hoppe) O.Bolòs & Vigo, 1974 | Draba tomentosa subsp. carinthiaca (Hoppe) Bonnier

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles