Gentiane délicate

Comastoma tenellum (Rottb.) Toyok., 1961

Classe : Equisetopsida Ordre : Gentianales Famille : Gentianaceae Genre : Comastoma

  • 11
    observations

  • 8
    communes

  • 12
    observateurs

  • Première observation
    1985

  • Dernière observation
    2018
Bernard Nicollet - Chamagne Philippe - Christophe Albert - Claire Chapurlat - Cédric Dentant - Emmanuelle Dova - Eric Vannard - Goulet Frédéric - Marie-geneviève Nicolas - Nicolas Marie-geneviève - Pierre Salomez - Salomez Pierre

Informations sur l'espèce

Cette minuscule gentiane atypique est difficile à repérer dans les pelouses rases humides. Sa corolle de quelques millimètres est divisée seulement en quatre lobes, à la base desquels est implantée une frange de cils. Autre particularité : son calice est divisé jusqu'à la base en quatre parties semblables à des bractées.
Cette plante était si particulière dans le genre Gentiana qu'elle en a été évincée pour rejoindre celui de Comastoma qui correspond mieux à ses caractères morphologiques.
Pelouses alpines et subalpines | Sources, suintements et mouillères
Arctico-alpine
Amarella monantha (A.Nelson) Rydb., 1906 | Gentiana borealis Bunge, 1829 | Gentiana glacialis Vill., 1787 | Gentiana koenigii Gunnerus, 1772 | Gentiana monantha A.Nelson, 1904 | Gentiana tenella Rottb., 1770 | Gentiana tetragona Roth, 1788 | Gentianella tenella (Rottb.) Börner, 1912 | Hippion longepedunculatum F.W.Schmidt, 1796 | Hippion nanum F.W.Schmidt, 1796 | Lexipyretum tenellum (Rottb.) Dulac, 1867

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles