Astragale nain, Astragale prostré

Astragalus depressus L., 1756

Classe : Equisetopsida Ordre : Fabales Famille : Fabaceae Sous-Famille : Papilionoideae Genre : Astragalus

  • 16
    observations

  • 8
    communes

  • 13
    observateurs

  • Première observation
    2002

  • Dernière observation
    2018
Baptiste Merhan - Bernard Nicollet - Christophe Albert - Cyril Coursier - Cédric Dentant - Dominique Vincent - Emmanuelle Dova - Jean-pierre Dalmas - Marie-geneviève Nicolas - Michel Bouche - Mireille Coulon - Olivier Lefrançois - Pierre Salomez

Informations sur l'espèce

Cette astragale est, comme son nom l'indique, prostrée, étalant sur le sol ses courtes tiges et ses feuilles. Ces dernières sont imparipennées, avec 8 à 12 paires de folioles ovales, vertes sur le dessus et soyeuses en dessous. Les fleurs blanches, parfois lavées de violet, sont amassées au bout des tiges. C'est une plante peu commune vivant dans les pelouses arides et rocailleuses plutôt sur calcaire, entre 800 et 2 800 m.
En botanique, le terme prostré signifie « qui se développe très près du sol ».
Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes
Européenne méridionale
Astragalus bonannii C.Presl, 1822 | Astragalus depressus proles helminthocarpus (Vill.) Rouy, 1899 | Astragalus depressus subsp. bonannii (C.Presl) Arcang., 1882 | Astragalus depressus subsp. depressus L., 1756 | Astragalus helminthocarpus Vill., 1779 | Astragalus leucophaeus Sm., 1791 | Craccina depressa (L.) Steven, 1856 | Tragacantha depressa (L.) Kuntze, 1891

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles