Genépi vrai, Genépi noir

Artemisia genipi Weber, 1775

Classe : Equisetopsida Ordre : Asterales Famille : Asteraceae Genre : Artemisia

  • 26
    observations

  • 10
    communes

  • 21
    observateurs

  • Première observation
    2002

  • Dernière observation
    2019
Baptiste Merhan - Bernard Nicollet - Charron Julien - Christophe Albert - Cyril Coursier - Cédric Dentant - Dentant Cédric - Eric Ollieu - Frédéric Goulet - Hugues Merle - Jean-françois Lombard - Julien Charron - Ludovic Imberdis - Marie-geneviève Nicolas - Michel Bouche - Mireille Coulon - Nans Denis - Nicolas Marie-geneviève - Nils Paulet - Pierre Salomez - Sébastien Lavergne

Informations sur l'espèce

Le génépi noir peut mesurer jusqu'à 15 cm de hauteur. Une pilosité soyeuse donne à cette plante un aspect blanchâtre. La partie inférieure de la tige est pourvue de feuilles divisées en lanières et la partie supérieure, de feuilles entières ou presque. Ses fleurs jaunes sont rassemblées en capitules majoritairement groupés dans la partie supérieure de la tige. Les bractées entourant ces inflorescences sont bordées de noir. C’est une plante d’altitude se rencontrant entre 2 200 et 3 200 m.
Attention à ne pas confondre ce génépi avec le génépi jaune (Artemisia umbelliformis) et le génépi laineux (Artemisia eriantha) présents également dans le parc national des Ecrins. Le génépi jaune se distingue par les feuilles de la partie supérieure de sa tige, divisées en 3 à 5 «lanières », par ses capitules étagés le long de la tige et par son allure grêle. Quant au génépi laineux, qui possède aussi des feuilles entières ou presque, dans la partie supérieure de sa tige, les bractées entourant ces capitules ne sont pas à bord noir. La cueillette de cette plante aromatique est limitée à 100 brins par personne et par jour, dans les Hautes-Alpes et en Isère. Pour le cœur du parc national, une réglementation particulière est appliquée (voir site internet du Parc national des Ecrins). Cette plante est une orophyte alpine.
Arêtes rocheuses de haute altitude | Eboulis | Moraines
Cas particulier : voir commentaire
Absinthium spicatum (Wulfen) Dulac, 1867 | Artemisia bocconi All., 1785 | Artemisia genipi subsp. genipi Weber, 1775 | Artemisia genipi var. accedens Rouy, 1903 | Artemisia rupestris All., 1785 | Artemisia spicata Wulfen ex Jacq., 1778 | Artemisia spicata subsp. villarsii (Godr.) Arcang., 1882 | Artemisia spicata subsp. villarsii H.Marcailhou & Marcailhou, 1905

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles