Ancolie des Alpes, Cornette des Alpes

Aquilegia alpina L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Ranunculales Famille : Ranunculaceae Genre : Aquilegia

  • 428
    observations

  • 28
    communes

  • 78
    observateurs

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2017
Abdelbaki Benyoub - Arcier Roland - Argentier Bruno - Armand Georges - Baisset Christian - Baisset Marcel - Baptiste Merhan - Bellon Jean-pierre - Bernard Nicollet - Bernard Pierre - Blandine Delenatte - Brugot Didier - Brun André - Burle Jacques - Carole Desplanque - Caullireau Guy - Chevalier Robert - Christophe Albert - Claude Roger - Cortot Hervé - Couloumy Christian - Cynthia Llas - Cyril Coursier - Cédric Dentant - Daniel Roche - Derivaz Serge - Dominique Vincent - Drillat Bernard - Dumas Pierre - Elsa Rivaud - Emilie Granger - Emmanuelle Dova - Eric Hustache - Eric Ollieu - Eric Vannard - Fanny Barbe - Faure Joël - Faure Robert - Fiat Denis - Francou Michel - Frédéric Goulet - Giffard Olivier - Gonsolin Gabriel - Hélène Quellier - Joël Puissant - Juge Joseph - Jérôme Foret - Lepape Claude - Manon Garnier - Marc Corail - Marcel Baisset - Marcel Gérard - Marie-geneviève Nicolas - Martin Jean-paul - Michel Bouche - Mireille Coulon - Mottet Jean-claude - Nicollet Bernard - Nicollet Jean-pierre - Nils Paulet - Olivier Warluzelle - Peyron Joseph - Pierre Bernard - Pierre Dumas - Pierre Salomez - Puissant Joël - Richard Bonet - Robert Chevalier - Roche Daniel - Roger Claude - Salle Bernard - Salomez Pierre - Samy Jendoubi - Semiond Patrice - Sigaud Jean - Thomas Bernard - Turc-gavet Pierre - Varreau Hervé

Informations sur l'espèce

L’ancolie des Alpes (Aquilegia alpina) est une plante vivace au port dressé, haute de 30 à 70 cm. Ses fleurs inclinées, pas plus de trois par tige, sont bleues azur d’un diamètre de 8 cm, avec cinq pétales en cornet se terminant par un éperon droit, critères qui la distinguent de l’ancolie vulgaire (Aquilegia vulgaris). Les feuilles sont composées et glabres. Rare et protégée, elle se rencontre en été entre 1 700 et 3 200 m, de préférence sur calcaire.
Forêts d'ubac | Fourrés de saules et d'aulnes | Hêtraie-sapinière | Landes montagnardes et subalpines | Lisières et clairières | Mélèzins | Pelouses alpines et subalpines | Pessières | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières
Endémique Ouest alpine
Aquilegia pseudalpina Skalinská, 1940

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles