Anthyllide des montagnes, Vulnéraire des montagnes

Anthyllis montana L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Fabales Famille : Fabaceae Genre : Anthyllis

  • 52
    observations

  • 14
    communes

  • 33
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2018
Abdelbaki Benyoub - Anne-marie Lanquetuit - Baptiste Merhan - Bernard Nicollet - Bouvier Michel - Brugot Didier - Bruno Tessier Du Cros - Christophe Albert - Christophe Girardon - Cédric Dentant - Damien Combrisson - Daniel Fougeray - Dominique Vincent - Edouard Chas - Emmanuel Evin - Emmanuel Icardo - Eric Ollieu - Frédéric Goulet - Julien Charron - Julien Ugo - Manon Garnier - Marie-geneviève Nicolas - Michel Bouche - Mireille Coulon - Nicolas Marie-geneviève - Olivier Lefrançois - Pierre Dumas - Pierre Salomez - Richard Bonet - Salomez Pierre - Samy Jendoubi - Séverine Magnolon - Thierry Chevallier

Informations sur l'espèce

Cette plante forme de petits tapis aux tiges dressées, hérissées de poils et ligneuses à la base. Les feuilles sont très velues, imparipennées. Les fleurs rose pourpre sont très odorantes et sont groupées en têtes denses, terminales. Leur calice est poilu. Elle vit dans les pelouses, rocailles ou rochers secs et chauds sur calcaire, de l'étage collinéen au subalpin.
On ne peut guère confondre cette plante des milieux secs avec une autre grâce à son port étalé, sa pilosité la rendant parfois presque grise, ses nombreuses têtes florales d'un beau rose et son parfum délicieux !
Eboulis | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Friches et broussailles | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes
Européenne
Pogonitis montana (L.) Fourr., 1869 | Vulneraria montana (L.) Scop., 1772

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles