Alchémille fendue

Alchemilla fissa Günther & Schummel, 1819

Classe : Equisetopsida Ordre : Rosales Famille : Rosaceae Genre : Alchemilla

  • 67
    observations

  • 19
    communes

  • 26
    observateurs

  • Première observation
    2000

  • Dernière observation
    2018
Albert Christophe - Baptiste Merhan - Bernard Nicollet - Christian Bertini - Christian Couloumy - Christophe Albert - Claude Roger - Cédric Dentant - Daniel Fougeray - Eric Ollieu - Eric Vannard - Etienne Dupuis - Hugues Merle - Jean-charles Villaret - Jean-françois Lombard - Joël Puissant - Julien-pierre Guilloux - Marc Corail - Marie-geneviève Nicolas - Mireille Coulon - Olivier Senn - Pierre Bernard - Pierre Dumas - Pierre Salomez - Richard Bonet - Samy Jendoubi

Informations sur l'espèce

Cette alchémille est en effet bien fendue, puisque ses feuilles basales sont profondément incisées sur la moitié ou plus de leur rayon. Leur pétiole, comme le reste de la plante, est glabre ou peu velu. Les lobes ont de très grandes dents aiguës. Les petites fleurs verdâtres sont groupées en grappes au sommet des tiges. L'hypanthium est glabre. Elle vit dans les pelouses généralement fraîches, les combes à neige ou les abords des sources.
Combes à neige | Pelouses alpines et subalpines | Sources, suintements et mouillères
Européenne méridionale
Alchemilla fissa subsp. fissa | Alchemilla fissa subsp. pyrenaica (Dufour) O.Bolòs & Vigo, 1974 | Alchemilla fissa var. pyrenaica (Dufour) Nyman, 1878 | Alchemilla glaberrima (F.W.Schmidt) Opiz, 1838 | Alchemilla glaberrima subsp. glabra (DC.) Gams, 1923 | Alchemilla glabra (DC.) Buser, 1891 | Alchemilla pyrenaica Dufour, 1821 | Alchemilla vulgaris subsp. pyrenaica (Dufour) Berher, 1887 | Alchemilla vulgaris var. glaberrima F.W.Schmidt, 1793 | Alchemilla vulgaris var. glabra DC., 1805

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles