• 2
    observations

  • 1
    commune

  • 2
    observateurs

  • Première observation
    2006

  • Dernière observation
    2009

Informations sur l'espèce

Le murin de Brandt fait partie, avec M. alcathoe et M. mystacinus, du groupe des petits myotis à museau sombre, difficiles à distinguer entre eux. Chez M. brandtii, le pénis renflé des mâles est un critère discriminant, le reste relevant de détails de dentition subtils. L'espèce est très liée aux forêts ouvertes et aux bocages tant pour la chasse que pour les gîtes qui peuvent se localiser dans les arbres à cavités, les bâtiments, les bardages...
C'est la chauve-souris européenne qui présente la plus grande longévité connue en nature avec ce cas sibérien d'un individu bagué et recapturé 40 ans plus tard.
Bâtis | Forêts d'adret | Forêts d'ubac | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Forêts de ravin | Forêts postpionnières | Fossés et canaux | Fourrés de saules et d'aulnes | Haies et talus | Grottes et autres cavités | Lacs et mares | Landes montagnardes et subalpines | Lisières et clairières | Mélèzins | Parcs et jardins | Ripisylves | Rivières et torrents
Eurasiatique
Complexe mystacinus brandti | Myotis brandti (Eversmann, 1845) | Myotis mystacinus brandti

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles