Lézard des murailles

Podarcis muralis (Laurenti, 1768)

Classe : Reptilia Ordre : Squamata Famille : Lacertidae Genre : Podarcis

  • 821
    observations

  • 49
    communes

  • 92
    observateurs

  • Première observation
    1977

  • Dernière observation
    2017
Albert Christophe - Argentier Bruno - Argentier Denis - Armand Georges - Baisset Christian - Benoit Sylvain - Benyoub Abdelbaki - Bernard Pierre - Bertini Christian - Bertrand Nicolas - Bianco Gilbert - Billard Gilbert - Blanchemain Joël - Boitier Simone - Bonet Richard - Bouche Michel - Bouvier Martial - Bresson Olivier - Briotet Daniel - Brochier Laure - Broquet Claire - Brugot Didier - Brugot Rémi - Brun André - Bulle Tommy - Caullireau Guy - Chastin Alain - Clamens Alex - Combrisson Damien - Corail Marc - Cortot Hervé - Coulon Mireille - Couloumy Christian - Coursier Cyril - Delcourt Alain - Delenatte Blandine - Dentant Cédric - Derivaz Serge - Digier Marion - Dova Emmanuelle - Drillat Bernard - Dudouet Céline - Duguet Rémi - Dumas Pierre - Durix Sylvie - Evin Emmanuel - Farny Gilles - Faure Joël - Faure Robert - Foret Jérome - Fougeray Daniel - Fourrat Gérard - Francou Michel - Galtier Bertrand - Girardon Christophe - Goulet Frédéric - Gourreau Jean-marie - Guion Sylvie - Icardo Emmanuel - Imberdis Ludovic - Jendoubi Samy - Jordana Régis - Keck Robert - Lefrançois Olivier - Maillard Donovan - Maillet Thierry - Marie Alain - Martin Jean-paul - Meeus Guido - Mottet Jean-claude - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Nicollet Jean-pierre - Nobili Vincent - Ollieu Eric - Papet Rodolphe - Paulet Nils - Puissant Joël - Roche Daniel - Roger Claude - Sagot Clotilde - Semiond Patrice - Sigaud Jean - Telmon Jean-philippe - Thomas Bernard - Thomas Marie - Tron François - Tron Lucien - Vannard Eric - Varreau Hervé - Vincent Dominique - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

Dans les Ecrins, ce petit lézard méridional gris ou marron peut être confondu avec le lézard vivipare. Il s'en distingue par une tâche noire à l'insertion des pattes. On le trouve, jusqu'à 2 500 m d'altitude, en divers milieux naturels bien exposés au soleil mais également en zones anthropisées.
Avec 6 sous-espèces recensées du nord de l'Espagne jusqu'aux Flandres, le lézard des murailles semble actuellement en expansion vers le nord. Les voies de chemin de fer ont permis une progression de la colonisation grâce à des aménagements constituant des habitats favorables.
Bâtis | Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Clapiers d'épierrement | Dalles rocheuses | Eboulis | Falaises de basse et moyenne altitudes | Fossés et canaux | Fourrés de saules et d'aulnes | Friches et broussailles | Haies et talus | Landes montagnardes et subalpines | Landines de haute altitude | Lisières et clairières | Litière forestière et humus | Mélèzins | Moraines | Parcs et jardins | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes | Reposoirs des troupeaux domestiques | Rives de sable et galets | Rochers embroussaillés | Sols des milieux ouverts | Vergers et vignes
9
Lacerta incerta Terentjev, 1923 | Lacerta lateralis Merrem, 1820 | Lacerta maculata Daudin, 1802 | Lacerta muralis (Laurenti, 1768) | Seps muralis Laurenti, 1768

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles