Criquet rouge-queue

Omocestus haemorrhoidalis (Charpentier, 1825)

Classe : Hexapoda Ordre : Orthoptera Famille : Acrididae Sous-Famille : Gomphocerinae Tribu : Gomphocerini Genre : Omocestus

  • 51
    observations

  • 17
    communes

  • 15
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2018
Albert Christophe - Barbe Fanny - Blanchemain Joël - Braud Yoan - Coulon Mireille - Delenatte Blandine - Dova Emmanuelle - Evin Emmanuel - Gueguen Alain - Imberdis Ludovic - Maillard Donovan - Meeus Guido - Morin Didier - Telmon Jean-philippe - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

Le criquet ensanglanté est un criquet de taille moyenne et de couleur gris-brun. Le mâle donne son nom à l’espèce en raison de l’extrémité rouge de son abdomen. La femelle, plus grande, a un abdomen nettement rayé de noir. La confusion avec le criquet des rocailles est possible. On le trouve de fin juillet à début octobre, dans les adrets d’alpages, les prairies sèches ou les landes rocailleuses, entre 500 et 2 500 m d’altitude.
Le criquet ensanglanté et le criquet des rocailles partagent plusieurs critères en commun. Les ailes sont sans lobes basales et non colorées. Les élytres atteignent ou dépassent les genoux postérieurs. Les carènes latérales du pronotum sont anguleuses. Les deux espèces se distinguent toutefois par la taille du pronotum, plus long que la tête chez le criquet ensanglanté.
Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes | Prairies de fauche
Eurasiatique
Stenobothrus montivagus Azam, 1908

Audio (1)


Sons de la nature - criquet rouge queue

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles