Grillon des bois, Grillon forestier, Nemobie forestier, Némobie forestière

Nemobius sylvestris (Bosc, 1792)

Classe : Hexapoda Ordre : Orthoptera Famille : Trigonidiidae Sous-Famille : Nemobiinae Tribu : Nemobiini Genre : Nemobius

  • 54
    observations

  • 24
    communes

  • 23
    observateurs

  • Première observation
    1992

  • Dernière observation
    2018
Barbe Fanny - Bertrand Nicolas - Blanchemain Joël - Braud Yoan - Brugot Didier - Combrisson Damien - Corail Marc - Coulon Mireille - Delenatte Blandine - Dusoulier François - Evin Emmanuel - Fougeray Daniel - Goulet Frédéric - Imberdis Ludovic - Inconnu Parc National Des Ecrins - Jendoubi Samy - Lefrançois Olivier - Maillard Donovan - Maillot Roger - Meeus Guido - Morin Didier - Nicolas Marie-geneviève - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

Ce petit grillon d'à peine 1 cm de long a une couleur générale brun très sombre. Il a de longues antennes, des tegmina réduits, de la moitié de la longueur de l'abdomen chez le mâle et encore plus courts chez la femelle. Les pattes arrières sont puissantes et lui permettent d'effectuer de grands sauts. L'oviscapte de la femelle, long de 5 à 7 mm, est rectiligne. Le chant du mâle, assez doux et peu sonore, peut se faire entendre jusqu'en décembre.
C'est une espèce commune vivant dans les clairières ou les pelouses ensoleillées et embroussaillées, en bordure de haies etc. Le grillon des bois se cache sous les feuilles ou les herbes sèches mais ne creuse pas de terrier. Il émet son chant de jour comme de nuit, surtout en fin d'été mais on peut l'entendre en hiver à la faveur de périodes douces et chaudes. En effet, il se développe sur 2 ans ainsi des adultes peuvent-ils être amenés à passer l'hiver.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Friches et broussailles | Haies et talus | Lisières et clairières | Pelouses sèches montagnardes | Ripisylves
Européenne
Gryllus sylvestris (Bosc, 1792) |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles