Grillon champêtre, Grillon des champs, Gril, Riquet, Cricri,Grésillon, Grillon sauvage, Petit Cheval du Bon Dieu, Grill

Gryllus campestris Linnaeus, 1758

Classe : Insecta Ordre : Orthoptera Famille : Gryllidae Genre : Gryllus

  • 37
    observations

  • 19
    communes

  • 22
    observateurs

  • Première observation
    1992

  • Dernière observation
    2017
Albert Christophe - Bouche Michel - Brugot Didier - Corail Marc - Coulon Mireille - Delenatte Blandine - Deroussen Fernand - Dova Emmanuelle - Fougeray Daniel - Imberdis Ludovic - Inconnu Parc National Des Ecrins - Jordana Régis - Lefrançois Olivier - Maillard Donovan - Maillot Roger - Maillot Roger - Matthieu Aubert - Meeus Guido - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Telmon Jean-philippe - Thomas Bernard

Informations sur l'espèce

Cet orthoptère de 18 à 26 mm de long possède une tête noire aux allures de casque surmontée de longues antennes. Le thorax s’apparente à une large bande noire où viennent se fixer quatre paires d’ailes non fonctionnelles aux nervures bien marquées. Les deux sexes sont munis de deux cerques au bout de leur abdomen. La femelle se distingue du mâle par la présence d’un troisième long appendice à l’arrière du corps, l’ovipositeur, lui servant à pondre ses œufs dans la terre. Il recherche les lieux ensoleillés.
Le chant du grillon est entendu dès le mois d’avril. Le mâle entonne son gri-gri-gri-gri depuis l’entrée de son terrier. L’élytre gauche munie d’un grattoir vient frotter l’élytre droite s’apparentant à une râpe dentée. Seul le mâle dispose de ses modifications anatomiques musicales sur les ailes. Les femelles fécondées pondent leurs œufs dans la terre qui reposeront deux semaines avant que la larve ne s’en extirpe. En juillet, tous les adultes meurent. Après une première mue, dès la sortie de l’œuf, le petit grillon devra se débarrasser des quelques centimètres de terre qui le recouvrent pour ensuite essayer de survivre jusqu’à l’automne. C’est à ce moment-là que les grillons se creusent un terrier ou en occupe un déserté pour passer l’hiver. Au printemps suivant, ce sont des grillons adultes qui perpétueront l’espèce.
Friches et broussailles | Haies et talus | Lisières et clairières | Parcs et jardins | Pelouses sèches montagnardes | Prairies de fauche | Vergers et vignes
10
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles