Mulot alpestre

Apodemus alpicola Heinrich, 1952

Classe : Mammalia Ordre : Rodentia Famille : Muridae Sous-Famille : Murinae Genre : Apodemus

  • 28
    observations

  • 4
    communes

  • 4
    observateurs

  • Première observation
    2007

  • Dernière observation
    2016
Corail Marc - Delenatte Blandine - Fiat Denis - Quere Jean-pierre

Informations sur l'espèce

Le mulot alpestre partage avec les deux autres mulots (sylvestre et à collier) : de grandes oreilles, une longue queue et un pelage contrasté roux et blancs. Dans les Alpes, où les trois espèces cohabitent, il n'est pas possible de le distinguer par des moyens autres que génétiques. Comme le mulot à collier, il est plutôt inféodé aux milieux forestiers mais sa répartition se limite à l'arc alpin, entre 1300 à 2200 m d'altitude pour la France.
Bâtis | Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Forêts d'adret | Forêts d'altitude et zone de combat | Forêts d'ubac | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Forêts de ravin | Forêts postpionnières | Fourrés de saules et d'aulnes | Friches et broussailles | Haies et talus | Hêtraie-sapinière | Landes montagnardes et subalpines | Landines de haute altitude | Lisières et clairières | Mélèzins | Parcs et jardins | Pessières | Ripisylves
Endémique alpine
Apodemus alpinus Heinrich, 1952

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles