Oreillard gris, Oreillard méridional

Plecotus austriacus (J.B. Fischer, 1829)

Classe : Mammalia Ordre : Chiroptera Famille : Vespertilionidae Genre : Plecotus

  • 17
    observations

  • 12
    communes

  • 11
    observateurs

  • Première observation
    1974

  • Dernière observation
    2002
Bianco Gilbert - Blanchemain Joël - Bouvier Michel - Brugot Didier - Faure Joël - Juge Joseph - Le Pape Claude - Martin Jean-paul - Noblet Jean-françois - Piccato Adolphe - Thomas Bernard

Informations sur l'espèce

Comme tous les Plecotus, l'oreillard gris se caractérise d'emblée par ses très grandes oreilles. Il se distingue des deux autres par un masque sombre sur la face mais ce critère reste à compléter par d'autres plus délicats. Des trois oreillards, c'est le moins montagnard. Il semble se cantonner aux bocages et boisements de fonds de vallées où il glane ses proies dans la végétation. Son régime alimentaire est spécialisé sur les lépidoptères.
Bâtis | Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Falaises de basse et moyenne altitudes | Forêts d'adret | Forêts d'altitude et zone de combat | Forêts d'ubac | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Forêts de ravin | Forêts postpionnières | Fossés et canaux | Fourrés de saules et d'aulnes | Friches et broussailles | Grottes et autres cavités | Haies et talus | Hêtraie-sapinière | Lacs et mares | Landes montagnardes et subalpines | Lisières et clairières | Mélèzins | Parcs et jardins | Pelouses sèches montagnardes | Pessières | Prairies de fauche | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Ripisylves | Rivières et torrents | Rochers embroussaillés | Vergers et vignes
Européenne méridionale
Plecotes auritus hispanicus Bauer, 1957 | Plecotus austriacus austriacus (Fischer, 1829) | Plecotus brevipes | Plecotus kirschbaumii | Plecotus meridionalis

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles