Murin à oreilles échancrées, Vespertilion à oreilles échancrées

Myotis emarginatus (E. Geoffroy, 1806)

Classe : Mammalia Ordre : Chiroptera Famille : Vespertilionidae Genre : Myotis

  • 10
    observations

  • 3
    communes

  • 4
    observateurs

  • Première observation
    2002

  • Dernière observation
    2012
Abdulhak Sylvain - Corail Marc - Favre Philippe - Vincent Stéphane

Informations sur l'espèce

Myotis emarginatus est une chauve-souris de taille moyenne, avec une nette échancrure sur le bord externe des oreilles qui lui vaut d'ailleurs son nom. Le pelage dorsal roux et d'aspect laineux est également caractéristique. L’espèce est très liée aux milieux boisés. Elle chasse essentiellement des araignées et des mouches qu'elle capture posées sur la végétation mais parfois aussi dans les bâtiments tels que bergeries ou greniers.
En hibernation, ce murin, strictement cavernicole, se réunit en petites colonies suspendues dans les grottes, mines et autres souterrains. Les oreilles bien verticales dans l'alignement du corps et une silhouette typique s'inscrivant dans un losange sont deux autres bons critères pour le déterminer à distance.
Bâtis | Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Forêts d'adret | Forêts d'ubac | Forêts d'altitude et zone de combat | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Forêts de ravin | Forêts postpionnières | Fossés et canaux | Fourrés de saules et d'aulnes | Friches et broussailles | Grottes et autres cavités | Haies et talus | Hêtraie-sapinière | Lacs et mares | Lisières et clairières | Parcs et jardins | Pessières | Ripisylves | Rivières et torrents | Vergers et vignes
Européenne
Myotis budapestiensis | Myotis ciliati | Myotis emarginatus emarginatus | Myotis neglectus | Myotis rufescens Crespon | Myotis schrankii Kolenati, 1856

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles