Grand rhinolophe

Rhinolophus ferrumequinum (Schreber, 1774)

Classe : Mammalia Ordre : Chiroptera Famille : Rhinolophidae Genre : Rhinolophus

  • 28
    observations

  • 7
    communes

  • 11
    observateurs

  • Première observation
    1984

  • Dernière observation
    2018
Baisset Christian - Barbe Fanny - Bourgeois Marie-geneviève - Corail Marc - Dova Emmanuelle - Goulet Frédéric - Keck Robert - Marie Alain - Morin Didier - Nicolas Marie-geneviève - Noblet Jean-françois

Informations sur l'espèce

Avec sa grande taille et son appendice nasal en fer à cheval, le grand rhinolophe est facilement reconnaissable. Assez grégaire en reproduction, on peut l'observer dans les bâtiments, parfois aussi dans des grottes ou des souterrains bien exposés. L'hibernation se déroule pour l'essentiel sous terre (grottes, mines, tunnels,…). Pour s'alimenter enfin, il fréquente les boisements et les pâtures où il chasse, souvent à l'affût, toutes sortes de gros insectes.
Bâtis | Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Forêts d'adret | Forêts d'ubac | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Forêts de ravin | Forêts postpionnières | Fossés et canaux | Fourrés de saules et d'aulnes | Grottes et autres cavités | Haies et talus | Hêtraie-sapinière | Lacs et mares | Lisières et clairières | Mélèzins | Parcs et jardins | Pelouses sèches montagnardes | Pessières | Prairies de fauche | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Reposoirs des troupeaux domestiques | Ripisylves | Vergers et vignes
Eurasiatique
Rhinolophus ferrumequinum martinoi Petrov, 1941

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles