Alexanor (L'), Grand Sélésier (Le)

Papilio alexanor Esper, 1800

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Papilionidae Sous-Famille : Papilioninae Tribu : Papilionini Genre : Papilio

  • 29
    observations

  • 11
    communes

  • 14
    observateurs

  • Première observation
    1973

  • Dernière observation
    2018
Blanchemain Loïc - Brugot Didier - Catard Antoine - Chauliac André - Cortot Hervé - Coulon Mireille - Dova Emmanuelle - Gourreau Jean-marie - Heres Alain - Inconnu Parc National Des Ecrins - Lefrançois Olivier - Nicolas Marie-geneviève - Quivron Damien - Serie Marie-george

Informations sur l'espèce

Ce grand papillon de jour a des ailes jaunes avec des rayures noires. Les ailes antérieures ont 4 bandes noires : 2 longues encadrant 2 courtes. Les ailes postérieures, également marquées de noir, sont ornées de bleu et d'un point orange et se terminent par une queue. L'extrémité des antennes est blanche. Il vit dans les endroits pierreux calcaires, chauds et secs, jusqu'à 1 600 m. C'est un papillon rare, localisé et jamais abondant.
L'alexanor ressemble beaucoup au flambé (Iphiclides podalirius) d'un jaune plus pâle et dont les bandes noires des ailes antérieures sont toutes pointues, ainsi qu'au machaon (Papilio machaon) dépourvu de bande pointue aux ailes antérieures. Ses plantes hôtes sont des apiacées telles que le ptychotis saxifrage (Ptychotis saxifraga). On l'observe souvent butinant le centranthe à feuilles étroites (Centranthus angustifolius) qui pousse dans les même milieux. Bien qu'espèce protégée en France et réglementée au niveau communautaire et international, il est menacé par la destruction de ses milieux ainsi que par les collectionneurs. Il est présent en Europe méridionale et en Asie occidentale.
Pelouses sèches montagnardes
Eurasiatique
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles