Mélitée noirâtre (La), Damier noir (Le), Argynne dictynne (L')

Melitaea diamina (Lang, 1789)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Nymphalidae Sous-Famille : Nymphalinae Tribu : Melitaeini Genre : Melitaea

  • 286
    observations

  • 39
    communes

  • 51
    observateurs

  • Première observation
    1969

  • Dernière observation
    2019
Albert Christophe - Bailet Yann - Baisset Caroline - Bence Stéphane - Bertrand Nicolas - Blanchemain Joël - Blanchemain Loïc - Boutin Michel - Catard Antoine - Chauliac André - Combrisson Damien - Corail Marc - Cortot Hervé - Coulon Mireille - Delenatte Blandine - Deluermoz Gil - Dova Emmanuelle - Dusoulier François - Evesque Carole - Evin Emmanuel - Farand Etienne - Fougeray Daniel - Goulet Frédéric - Gourreau Jean-marie - Icardo Emmanuel - Imberdis Ludovic - Inconnu Parc National Des Ecrins - Iurettigh Jean-marc - Jendoubi Samy - Lefrançois Olivier - Lelievre Thierry - Luquet Gérard-christian - Maillard Donovan - Marie Alain - Maurel Nicolas - Meeus Guido - Miailhe Céline - Mothiron Phillippe - Nicolas Marie-geneviève - Nicolle Marc - Ollieu Eric - Payan Clément - Pin Jeremie - Quivron Damien - Regnard Simon - Savourey Michel - Thibert Emmanuel - Tourillon Olivier - Turban Amandine - Varreau Hervé - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

La mélitée noirâtre est un papillon de jour au dessus des ailes foncé. Le mâle présente souvent les ailes entièrement noires dessus avec quelques taches et points orangés, notamment sur les ailes antérieures. La femelle, moins sombre, possède des taches tirant plutôt sur le jaune. Le critère de reconnaissance le plus fiable est la ligne de points noirs disposée presque sur la marge du dessous des ailes postérieures. Mélitée très répandue recherchant surtout les valérianes comme plante hôte, elle se fait plus rare en plaine.
Les papillons diurnes du genre Melitaea présentent de nombreuses espèces proches que l’on distinguera de manière certaine par l’analyse des armatures génitales des mâles, plus communément appelées genitalia. Dans les Ecrins, Melitaea diamina réalise une génération de papillon adulte de fin mai à août jusqu’à 2 200 m d’altitude. Les stations les plus chaudes peuvent connaître deux générations de mélitée noirâtre comme dans le sud-ouest de la France.
Lisières et clairières | Tourbières | Pelouses sèches montagnardes | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières
Eurasiatique
Argynnis dictynna (Esper, 1778) | Melitaea diamina alpestris Fruhstorfer, 1917 | Melitaea diamina diamina (Lang, 1789) | Melitaea diamina vernetensis Rondou, 1902 | Melitaea dictynna (Esper, 1778) | Melitaea dictynna codinai Sagarra, 1930 | Melitaea vernetensis Rondou, 1902 | Papilio diamina Lang, 1789 | Papilio dictynna Esper, 1779

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles