Cigale rouge (la)

Tibicina haematodes (Scopoli, 1763)

Classe : Hexapoda Ordre : Hemiptera Famille : Cicadidae Sous-Famille : Tettigadinae Tribu : Tibicinini Genre : Tibicina

  • 14
    observations

  • 6
    communes

  • 12
    observateurs

  • Première observation
    1995

  • Dernière observation
    2018
Arnaud Josette - Belmonte Hélène - Cantet Jacqueline - Corail Marc - De Chastellier Sandrine - Dubois Cecile - Fougeray Daniel - Macle Anne-lise - Monchicourt Camille - Nicolas Marie-geneviève - Telmon Jean-philippe - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

La cigale rouge est une cigale de grande taille, au corps massif noir souligné de rouge, aux ailes dont les nervures sont rouge orangé - mais parfois verdâtres - et aux pattes de même couleur. S'il est facile de l'identifier, il est difficile de l’observer car elle se tient cachée dans les arbres. Son chant puissant et sonore débute par quelques accents puis se poursuit par une phrase longue et régulière.
Son chant est presque identique à celui de la cigale quadri-signée (Tibicina quadrisignata), aussi, comme les cigales se tiennent dans le haut des arbres, il est souvent impossible de l'identifier. Les cigales sont sensibles au réchauffement climatique et cette espèce autrefois cantonnée au sud de la France est présente aujourd'hui jusqu'en Île-de-France. Sa distribution s'étend sur tout le sud de l'Europe jusqu'au Caucase. Le chant des cigales, émis par les mâles pour attirer les femelles, est une cymbalisation : dans une partie creuse de l'abdomen, en caisse de résonance, une membrane rigide déformée par des muscles produit des vibrations à la fréquence de 300 à 900 fois par seconde !
Forêts d'adret | Friches et broussailles | Haies et talus | Lisières et clairières
Européenne méridionale
Cicada helvola Germar, 1821 | Tettigonia cantans Fabricius, 1794 | Tettigonia sanguinea Fabricius, 1803 | Tibicen sanguinea Amyot & Audinet-Serville, 1843 |

Audio (1)


Cigale rouge (la)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles