Érèse coccinelle

Eresus kollari Rossi, 1846

Classe : Arachnida Ordre : Araneae Famille : Eresidae Genre : Eresus

  • 44
    observations

  • 23
    communes

  • 23
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2018
Bertrand Nicolas - Bouche Michel - Bouvier Martial - Bouvier Michel - Bulle Tommy - Charron Julien - Combrisson Damien - Corail Marc - Cortot Hervé - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Dentant Cédric - Dova Emmanuelle - Fougeray Daniel - Goulet Frédéric - Imberdis Ludovic - Jendoubi Samy - Jordana Régis - Lefrançois Olivier - Nicolas Marie-geneviève - Rippert Laurent - Sagot Clotilde - Seignemartin Aurore

Informations sur l'espèce

L'érèse coccinelle doit son nom à la coloration rouge tachetée de noir très caractéristique des mâles adultes. Deux fois plus grosses (environ 20 mm) mais plus discrètes, les femelles présentent une teinte uniforme gris noir à brun clair. Elles ne se reproduisent qu'à 4 ans et ne quittent guère leur terrier. On peut observer cette espèce assez rare dans les terrains graveleux et caillouteux assez chauds et secs jusqu'à près de 2 000 m d'altitude.
Pour chasser, l'érèse coccinelle se dissimule dans un trou conique creusé dans le sol et recouvert d'une soie. A la moindre occasion, elle capture de ses pattes les insectes qui passent à proximité.
Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Forêts d'adret | Friches et broussailles | Landes montagnardes et subalpines | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes | Rives de sable et galets
Eurasiatique
Eresus cinnaberinus (Olivier, 1789) | Eresus fulvus Rossi, 1846 | Eresus niger Petagna, 1787

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles