Rougequeue à front blanc

Phoenicurus phoenicurus (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Saxicolidae Genre : Phoenicurus

  • 561
    observations

  • 45
    communes

  • 86
    observateurs

  • Première observation
    1976

  • Dernière observation
    2017
Albert Christophe - Arcier Roland - Argentier Bruno - Armand Georges - Baisset Christian - Baisset Marcel - Benoit Sylvain - Benyoub Abdelbaki - Bernard Pierre - Bertrand Nicolas - Besancon Thierry - Bianco Gilbert - Billard Gilbert - Blanchemain Joël - Bouche Michel - Bourgeois Marie-geneviève - Bouvier Martial - Briotet Daniel - Brochier Laure - Brugot Didier - Brugot Rémi - Brun André - Calvet Claire - Carlier Julie - Catard Antoine - Cavitte Gaëtan - Cazin Antoine - Chevalier Robert - Clamens Alex - Combrisson Damien - Corail Marc - Cortot Hervé - Coulombier Justine - Coulon Mireille - Couloumy Christian - Coursier Cyril - Daumark Bruno - Delenatte Blandine - Dova Emmanuelle - Dumas Pierre - Durix Sylvie - Evin Emmanuel - Farand Etienne - Faure Joël - Faure Robert - Fougeray Daniel - Francou Michel - Garcin Roger - Gonsolin Gabriel - Goulet Frédéric - Guion Sylvie - Icardo Emmanuel - Inconnu Parc National Des Ecrins - Jendoubi Samy - Jonard Aymeric - Jordana Régis - Joubert Eric - Joubert Thierry - Juge Joseph - Keck Robert - Ledauphin Stéphane - Lefrançois Olivier - Lepoivre Christophe - Magnolon Séverine - Maillet Thierry - Marie Alain - Meeus Guido - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Notin Raphaël - Paulet Nils - Payan Simon - Prato Sabine - Puissant Joël - Sagot Clotilde - Semiond Patrice - Telmon Jean-philippe - Thibert Emmanuel - Thomas Aline - Thomas Bernard - Thomas Sylvie - Tourillon Olivier - Tron Lucien - Varreau Hervé - Vincent Dominique - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

Le rougequeue à front blanc est un passereau de la famille des turdidés. Le mâle arbore un plumage coloré, avec le dessus gris ardoise, la tête noire rehaussée d'un bandeau blanc – d'où son nom – , le poitrail orange et la queue rousse. La femelle est plus terne, brunâtre sur le dessus, fauve orangé en dessous. Migrateur, il revient d'Afrique début avril et repart en septembre octobre.
C'est un oiseau ayant besoin d'arbres à cavités, de préférence des feuillus, pour nicher. Cependant, s'étant adapté à l'homme, il occupe volontiers les vieux murs, les boites aux lettres et les nichoirs. Dans le territoire du parc des Écrins, il se tient souvent près des habitations, parfois dans le bocage et régulièrement dans les forêts de montagne, mélézins ou cembraies, jusqu'à 2 000 m. Son cri de contact est un « ouit » répété qu'il émet en hochant la queue.
Bâtis | Haies et talus | Lisières et clairières | Mélèzins | Parcs et jardins | Vergers et vignes
Eurasiatique
Motacilla phoenicurus Linnaeus, 1758 |

Audio (1)


Rougequeue à front blanc

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles