Martinet à ventre blanc, Martinet alpin

Tachymarptis melba (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Apodiformes Famille : Apodidae Genre : Tachymarptis

  • 453
    observations

  • 38
    communes

  • 85
    observateurs

  • Première observation
    1977

  • Dernière observation
    2017
Albert Christophe - Arcier Roland - Argentier Bruno - Baisset Christian - Baisset Marcel - Bernard Pierre - Besancon Thierry - Bianco Gilbert - Billard Gilbert - Blanchemain Joël - Bonet Richard - Bouche Michel - Boutonnet Vincent - Bouvier Martial - Bouvier Michel - Briotet Daniel - Bronner Dominique - Brugot Didier - Brugot Rémi - Catard Antoine - Cazin Antoine - Charron Julien - Chevalier Robert - Clamens Alex - Combrisson Damien - Corail Marc - Cortot Hervé - Coulon Mireille - Couloumy Christian - Coursier Cyril - Daumark Bruno - Delenatte Blandine - Digier Marion - Dova Emmanuelle - Drillat Bernard - Duguet Rémi - Dumas Pierre - Dupuis Etienne - Durix Sylvie - Farand Etienne - Farny Gilles - Faure Joël - Foret Jérome - Foret Jérôme - Fougeray Daniel - Fourrat Gérard - Francou Michel - Goulet Frédéric - Guion Sylvie - Inconnu Parc National Des Ecrins - Jendoubi Samy - Jonard Aymeric - Joubert Eric - Le Pape Claude - Ledauphin Stéphane - Lefrançois Olivier - Magnolon Séverine - Maillard Donovan - Marcel Gérard - Marie Alain - Martin Jean-paul - Mottet Jean-claude - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ortiz Michel - Papet Rodolphe - Paulet Nils - Payan Simon - Peyron Joseph - Puissant Joël - Roger Claude - Sagot Clotilde - Salomez Pierre - Saulay Pascal - Sigaud Jean - Telmon Jean-philippe - Thomas Bernard - Thomas Ludovic - Tron François - Tron Lucien - Varreau Hervé - Vincent Dominique - Vuinee Laure - Warluzelle Olivier - Zugmeyer Victor

Informations sur l'espèce

Cet oiseau de la famille des apodidés est le plus grand des martinets d’Europe. Il se caractérise par son ventre et sa gorge de couleur blanche, séparés par un collier brun. Le dessus est gris-brun. Migrateur, il revient en avril pour repartir en septembre. Il vit par petites colonies et niche dans les falaises. Son territoire de chasse est plus élevé que celui du martinet noir (Apus apus), jusqu’à 2 500 m.
Les individus volant en groupes lancent souvent des trilles longues et rapides, sonores, qui permettent de les repérer aisément.
Arêtes rocheuses de haute altitude | Falaises de basse et moyenne altitudes | Pelouses alpines et subalpines
Subcosmopolite
Apus melba (Linnaeus, 1758) | Hirundo melba Linnaeus, 1758 |

Audio (1)


Sons de la nature - Martinet à ventre blanc

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles