Hibou moyen-duc

Asio otus (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Strigiformes Famille : Strigidae Genre : Asio

  • 221
    observations

  • 34
    communes

  • 56
    observateurs

  • Première observation
    1978

  • Dernière observation
    2017
Titre Auteur
Nouvel envol pour le jeune hibou Parc national des Ecrins
Description :
Octobre 2016, un jeune hibou moyen duc est relâché après bons soins dans le Briançonnais...
Date : 2017-01-19
Albert Raymond - Argentier Bruno - Argentier Denis - Baisset Marcel - Bellon Jean-pierre - Belmondo Muriel - Benyoub Abdelbaki - Bertini Christian - Bianco Gilbert - Bouche Michel - Briotet Daniel - Brugot Didier - Caullireau Guy - Chevalier Robert - Clamens Alex - Classen Raphael - Combrisson Damien - Corail Marc - Cortot Hervé - Coulon Mireille - Couloumy Christian - Coursier Cyril - Delenatte Blandine - Derivaz Serge - Dulac Olivier - Dumas Pierre - Durand Gilbert - Escallier Thierry - Fiat Denis - Fougeray Daniel - Fourrat Gérard - Gonsolin Gabriel - Inconnu Parc National Des Ecrins - Jean Annie - Jordana Régis - Joubert Eric - Joubert Thierry - Juge Joseph - Keck Robert - Le Pape Claude - Magnolon Séverine - Martin Jean-paul - Nicollet Bernard - Nobili Vincent - Papet Rodolphe - Payan Simon - Peyrotty Alain - Prevost Frédérique - Puissant Joël - Sigaud Jean - Telmon Jean-philippe - Thomas Bernard - Tron Lucien - Vannard Eric - Varreau Hervé - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

Le hibou moyen-duc est un rapace assez commun qui, de près, se distingue à ses disques faciaux, ses yeux orange et la présence de deux aigrettes allongées. En vol, c'est plutôt la taille et les dessous de ses ailes très claires qui le caractérisent bien même si la confusion reste possible avec la chouette hulotte (plus grande) ou la chouette effraie. L'hiver, le hibou moyen-duc se rassemble en dortoirs qui peuvent compter jusqu'à plusieurs dizaines d'individus.
Le plus souvent, le moyen-duc établit son nid dans un nid de pie ou de corneille abandonné. Pour cela, il affectionne les boisements denses de résineux, les haies bocagères, les parcs, les jardins, parfois même juste un arbre isolé en pleine prairie. En chasse, on peut l'observer à l'affût ou survolant pelouses, prairies cultures, et lisières boisées à la recherche de petits rongeurs comme le campagnol des champs.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Champs labourés | Forêts d'adret | Forêts d'altitude et zone de combat | Forêts d'ubac | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Forêts de ravin | Fourrés de saules et d'aulnes | Friches et broussailles | Haies et talus | Hêtraie-sapinière | Landes montagnardes et subalpines | Lisières et clairières | Mélèzins | Parcs et jardins | Pelouses alpines et subalpines | Pessières | Pelouses sèches montagnardes | Prairies de fauche | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Ripisylves | Vergers et vignes
Subcosmopolite
Strix otus Linnaeus, 1758

Audio (1)


Hibou moyen-duc

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles