Pluvier guignard

Eudromias morinellus (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Charadriiformes Famille : Charadriidae Genre : Eudromias

  • 14
    observations

  • 7
    communes

  • 13
    observateurs

  • Première observation
    1994

  • Dernière observation
    2018
Bronner Dominique - Combrisson Damien - Couloumy Christian - Francou Michel - Gonsolin Gabriel - Goulet Frédéric - Guion Sylvie - Joubert Thierry - Labbé Pascal - Lefrançois Olivier - Lombard Jean-françois - Percsy Nicolas - Ricou François

Informations sur l'espèce

Le pluvier guignard est un limicole de la taille d'une grosse caille. Le plumage nuptial des adultes est bariolé avec notamment un ventre roux profond marqué de noir, une calotte noire et des sourcils blancs qui se rejoignent sur la nuque pour former un "V". La femelle est plus colorée que le mâle.
C'est sur les plateaux d'altitude, parmi les cailloux parsemés de quelques rares végétaux roussis par les premiers gels, que les pluviers guignards font étape en montagne. Ils retrouvent dans ces milieux austères les paysages de leurs régions boréales d'origine. Chaque année, plus ou moins régulièrement, des individus sont observés de passage au printemps et en toute fin d'été. Ils semblent rester fidèles à certains sites des massifs montagneux français. Leur séjour ne durera que quelques jours avant un nouvel envol vers le sud. Pour retrouver leur zone d'hivernage, certains individus auront dû parcourir plus de 10 000 km !
Arêtes rocheuses de haute altitude | Pelouses alpines et subalpines
Subcosmopolite
Charadrius morinellus Linnaeus, 1758 |

Audio (1)


Chronique nature - Croiser le pluvier guignard à la fin de l'été

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles