Faisan de Colchide

Phasianus colchicus Linnaeus, 1758

Classe : Aves Ordre : Galliformes Famille : Phasianidae Genre : Phasianus

  • 193
    observations

  • 37
    communes

  • 67
    observateurs

  • Première observation
    1977

  • Dernière observation
    2018
Albert Christophe - Argentier Denis - Baisset Christian - Baisset Marcel - Balme Joseph - Barbe Fanny - Benoit Sylvain - Benyoub Abdelbaki - Bernard Pierre - Bertini Christian - Bianco Gilbert - Bouche Michel - Bouvier Martial - Brun André - Bulle Tommy - Combrisson Damien - Corail Marc - Cortot Hervé - Couloumy Christian - Coursier Cyril - Couthouis Odile - Dova Emmanuelle - Drillat Bernard - Dumas Pierre - Durand Gilbert - Durix Sylvie - Espie Didier - Evin Emmanuel - Farny Gilles - Faure Joël - Faure Robert - Fonteret Jean-pierre - Fourrat Gérard - Francou Michel - Garnier Alexandre - Giraud Fanny - Gonsolin Gabriel - Goulet Frédéric - Guion Sylvie - Inconnu Parc National Des Ecrins - Jehl Clementine - Jendoubi Samy - Jonard Aymeric - Jordana Régis - Joubert Thierry - Jouglard Yves - Le Pape Claude - Lefrançois Olivier - Letinois Frédéric - Maillet Thierry - Martin Jean-paul - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Papet Rodolphe - Paulet Nils - Puissant Joël - Robin Pierre - Semiond Patrice - Telmon Jean-philippe - Thibert Emmanuel - Thomas Bernard - Tron Lucien - Vannard Eric - Vincent Dominique - Voisin Séverine - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

Le faisan de Colchide, dont l'envergure peut aller jusqu'à 90 cm, est un espèce d'oiseau galliforme de la famille des phasianidae. Son cou est bleu foncé, parfois barré d'un collier blanc qui semble séparer la tête du corps. Sa queue rayée de noir est très longue. La femelle est beaucoup plus terne et sa queue plus courte.
Originaire d'Asie, ce volatile est le roi du gibier de chasse. Des lâchers ont lieu chaque automne dans un but cynégétique. Il paraît lourd mais peut être très rapide ; effrayé, il va plutôt piéter très vite et ne décoller qu'en cas de besoin. Son envol bruyant et tonique est dû à ses ailes courtes et arrondies qui l'obligent à effectuer de nombreux battements rapides et sonores qui ne le maintiendront en l'air que sur de courtes distances.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Champs labourés | Forêts d'adret | Fourrés de saules et d'aulnes | Friches et broussailles | Haies et talus | Landes montagnardes et subalpines | Lisières et clairières | Prairies de fauche | Sols des milieux ouverts
Mondiale
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles