Milan royal

Milvus milvus (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Accipitriformes Famille : Accipitridae Genre : Milvus

  • 272
    observations

  • 44
    communes

  • 71
    observateurs

  • Première observation
    1978

  • Dernière observation
    2018
Albert Christophe - Argentier Bruno - Argentier Denis - Baisset Marcel - Barbe Fanny - Benoit Sylvain - Bergeon Jean-pierre - Bernard Pierre - Bianco Gilbert - Blanchemain Joël - Bouche Michel - Briotet Daniel - Broquet Claire - Bulle Tommy - Calvet Claire - Cavitte Gaëtan - Charron Julien - Chevallier Thierry - Christophe Bruno - Combrisson Damien - Commenville Pierre - Corail Marc - Cortot Hervé - Coulon Mireille - Couloumy Christian - Coursier Cyril - Despas Pascal - Dova Emmanuelle - Dubois Cecile - Dulac Olivier - Dumas Pierre - Durand Gilbert - Durix Sylvie - Evin Emmanuel - Farny Gilles - Faure Joël - Faure Robert - Fougeray Daniel - Fourrat Gérard - Francou Michel - Garnier Manon - Goulet Frédéric - Imberdis Ludovic - Inconnu Parc National Des Ecrins - Jendoubi Samy - Jordana Régis - Joubert Eric - Joubert Thierry - Lefrançois Olivier - Lepoivre Christophe - Lombard Jean-françois - Lubin Patrice - Magnolon Séverine - Maillet Thierry - Marie Alain - Martin Jean-paul - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Nicollet Jean-pierre - Papet Rodolphe - Paulet Nils - Rippert Laurent - Roche Daniel - Rostang Vincent - Rutili Marine - Tassan Lionel - Thomas Bernard - Tron Lucien - Vannard Eric - Vincent Dominique - Voisin Séverine

Informations sur l'espèce

Le milan royal est un rapace de taille moyenne. En vol, le milan royal se reconnaît aisément à sa silhouette élancée et sa queue échancrée. Le plumage contrasté, marron roux et blanc, le distingue du milan noir plus sombre. Ne nichant pas dans les Ecrins, l'espèce est observée essentiellement en migration de mars à mai au retour des zones d'hivernage méditerranéennes ainsi qu'à l'automne.
Le régime alimentaire est assez éclectique, composé de rongeurs, reptiles, invertébrés mais aussi en bonne partie charognard. De ce fait, on peut l'observer en rassemblement parfois assez important à proximité des décharges et d'ailleurs souvent en compagnie du milan noir.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Forêts d'adret | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Forêts postpionnières | Haies et talus | Lisières et clairières | Parcs et jardins | Prairies de fauche | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Reposoirs des troupeaux domestiques | Ripisylves | Vergers et vignes
Non renseignée pour le moment
Falco milvus Linnaeus, 1758 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles