Milan noir

Milvus migrans (Boddaert, 1783)

Classe : Aves Ordre : Accipitriformes Famille : Accipitridae Genre : Milvus

  • 674
    observations

  • 45
    communes

  • 88
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2018
Albert Raymond - Argentier Bruno - Armand Georges - Baisset Marcel - Barbe Fanny - Bazoge Claire - Benyoub Abdelbaki - Bernard Pierre - Bertini Christian - Bianco Gilbert - Billard Gilbert - Blanchemain Joël - Boitier Simone - Bonet Richard - Bouche Michel - Bourgeois Marie-geneviève - Bouvier Martial - Briotet Daniel - Brochier Laure - Bronner Dominique - Brugot Didier - Brugot Rémi - Cavitte Gaëtan - Cazin Antoine - Charron Julien - Chevalier Robert - Clamens Alex - Combrisson Damien - Corail Marc - Cortot Hervé - Coulon Mireille - Couloumy Christian - Coursier Cyril - Da Costa Marie-hélène - Daumark Bruno - Denis Nans - Dova Emmanuelle - Drillat Bernard - Dudouet Céline - Dumas Pierre - Durand Gilbert - Espie Didier - Evin Emmanuel - Eyraud Olivier - Farny Gilles - Faure Joël - Faure Robert - Fougeray Daniel - Francou Michel - Garnier Alexandre - Gonsolin Gabriel - Goulet Frédéric - Guion Sylvie - Imberdis Ludovic - Inconnu Parc National Des Ecrins - Jendoubi Samy - Jonard Aymeric - Jordana Régis - Joubert Eric - Joubert Sylvie - Joubert Thierry - Le Pape Claude - Lefrançois Olivier - Lepoivre Christophe - Letinois Frédéric - Lombard Jean-françois - Martin Jean-paul - Meeus Guido - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Nobili Vincent - Nouailhat Alexis - Ollieu Eric - Papet Rodolphe - Paulet Nils - Payan Simon - Rippert Laurent - Sagot Clotilde - Semiond Patrice - Telmon Jean-philippe - Thomas Aline - Thomas Bernard - Thomas Sylvie - Vannard Eric - Varreau Hervé - Vincent Dominique - Warluzelle Olivier - Zugmeyer Victor

Informations sur l'espèce

Le milan noir représentant de la famille des accipitridés est de taille moyenne. Son envergure ne dépasse pas 155 cm. Ce rapace est reconnaissable à sa queue légèrement échancrée et son plumage assez sombre. Un risque de confusion est possible avec le milan royal, plus clair, et dont la queue en « V » prononcée est plus longue. Le milan noir se nourrit de charognes, de poissons et souvent de déchets.
Ce migrateur hiverne en Afrique et peut s'installer dans le massif pour se reproduire. A ce moment-là, on l'observe surtout en lisière de forêts et près des cours d'eau, en deçà de l'étage montagnard.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Fossés et canaux | Lacs et mares | Lisières et clairières | Prairies de fauche | Ripisylves | Rivières et torrents
Subcosmopolite
Falco migrans Boddaert, 1783 | Milvus korschun |

Audio (1)


Milan noir

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles