Bondrée apivore

Pernis apivorus (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Accipitriformes Famille : Accipitridae Genre : Pernis

  • 424
    observations

  • 45
    communes

  • 81
    observateurs

  • Première observation
    1976

  • Dernière observation
    2018
Arcier Roland - Argentier Bruno - Baisset Christian - Baisset Marcel - Bazoge Claire - Benyoub Abdelbaki - Bernard Pierre - Bertini Christian - Bianco Gilbert - Billard Gilbert - Blanchemain Joël - Bouche Michel - Boutonnet Vincent - Bouvier Martial - Briotet Daniel - Brugot Didier - Brugot Rémi - Burle Jacques - Caron Matthieu - Cavitte Gaëtan - Chevalier Robert - Christol Bernard - Clamens Alex - Combrisson Damien - Corail Marc - Cortot Hervé - Coulon Mireille - Couloumy Christian - Daumark Bruno - Delenatte Blandine - Digier Marion - Dova Emmanuelle - Drillat Bernard - Dubois Cecile - Duguet Rémi - Dumas Pierre - Durand Gilbert - Espie Didier - Evin Emmanuel - Farny Gilles - Faure Joël - Faure Robert - Foret Jérôme - Fougeray Daniel - Fourrat Gérard - Francou Michel - Goulet Frédéric - Imberdis Ludovic - Inconnu Parc National Des Ecrins - Jendoubi Samy - Jonard Aymeric - Jordana Régis - Joubert Eric - Joubert Thierry - Juge Joseph - Labbe Pascal - Labbé Pascal - Lefrançois Olivier - Lepoivre Christophe - Letinois Frédéric - Marie Alain - Martin Jean-paul - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Jean-pierre - Nobili Vincent - Nouailhat Alexis - Papet Rodolphe - Paulet Nils - Peyret Pierre-henri - Puissant Joël - Rippert Laurent - Roger Claude - Sigaud Jean - Telmon Jean-philippe - Thomas Bernard - Thomas Sylvie - Tron Lucien - Vannard Eric - Vincent Dominique - Warluzelle Olivier - Zugmeyer Victor

Informations sur l'espèce

La bondrée apivore est un rapace au plumage brun-roux, et aux ailes blanches striées de noir. D' allure assez proche de la buse variable, elle s'en distingue grâce à sa petite tête ''de pigeon'' et à trois barres sombres sur la queue. Elle se nourrit d'insectes (abeilles, guêpes,...), plus rarement de petit rongeurs ou de reptiles. Nicheuse dans la zone paléarctique, elle migre, dès fin août, pour hiverner dans les zones forestières d'Afrique tropicale.
Début septembre est une période idéale pour l'observation de bondrées apivores en migration. Il est possible de dénombrer plus de 300 individus dans la journée en passage sur certains site des Écrins.
Tous types de milieux
Cas particulier : voir commentaire
Falco apivorus Linnaeus, 1758 |

Audio (1)


Bondrée apivore

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles