Piéride de la Rave (La), Petit Blanc du Chou (Le), Petite Piéride du Chou (La)

Pieris rapae (Linnaeus, 1758)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Pieridae Sous-Famille : Pierinae Tribu : Pierini Genre : Pieris

  • 291
    observations

  • 49
    communes

  • 52
    observateurs

  • Première observation
    1985

  • Dernière observation
    2018
Albert Christophe - Argentier Bruno - Bailet Yann - Baisset Caroline - Barbe Fanny - Bertrand Nicolas - Blanchemain Joël - Blanchemain Loïc - Braud Yoan - Brugot Didier - Brugot Rémi - Charron Julien - Chauliac André - Combrisson Damien - Corail Marc - Cortot Hervé - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Delenatte Blandine - Deluermoz Gil - Dova Emmanuelle - Duguet Rémi - Dusoulier François - Evin Emmanuel - Foret Jérome - Fougeray Daniel - Goulet Frédéric - Gourreau Jean-marie - Icardo Emmanuel - Imberdis Ludovic - Inconnu Parc National Des Ecrins - Jendoubi Samy - Jordana Régis - Lelievre Thierry - Lombard Jean-françois - Maillard Donovan - Marie Alain - Matthieu Aubert - Maurel Nicolas - Meeus Guido - Miailhe Céline - Nicolas Marie-geneviève - Olivier - Ollieu Eric - Pin Jeremie - Quivron Damien - Savourey Michel - Thomas Bernard - Varreau Hervé - Vincent Dominique - Warluzelle Olivier - Zugmeyer Victor

Informations sur l'espèce

La piéride de la rave est un papillon diurne de la famille des pieridae. De taille moyenne, elle est blanche avec un revers jaune pâle. Chez la femelle, les ailes antérieures ont une tache apicale sombre plus étendue que chez le mâle, et 2 taches noires pour 1 chez le mâle. Très commune, elle est observable de février à novembre dans les lieux ouverts où elle trouve diverses plantes principalement de la famille des choux, cultivées ou non.
Pour la ponte, cette piéride a une préférence pour les choux, la rave et le navet ce qui peut être dommageable au potager, mais c'est l'éclectisme alimentaire des chenilles qui explique son abondance et sa très large répartition. Elle peut être confondue avec la pieride de l'Ibéride (Pieris mannii). La forme de l'aile antérieure et des taches peuvent permettre de les différencier.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Champs labourés | Haies et talus | Parcs et jardins | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes
Subcosmopolite
Artogeia rapae (Linnaeus, 1758) | Papilio rapae Linnaeus, 1758 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles