• 13
    observations

  • 5
    communes

  • 13
    observateurs

  • Première observation
    2004

  • Dernière observation
    2019
Albert Christophe - Bouche Michel - Bounias-delacour Anne - Charron Julien - Combrisson Damien - Coulon Mireille - Dova Emmanuelle - Goulet Frédéric - Lefrançois Olivier - Merhan Baptiste - Nicolas Marie-geneviève - Rippert Laurent - Telmon Jean-philippe

Informations sur l'espèce

Le scorpion à queue jaune est le scorpion le plus communément observé en France. Son corps est noir et ses pattes et son aiguillon caudal jaunes. La distinction avec E. italicus et E. tergestinus est délicate. On le trouve sous les pierres, sous les écorces et sous les branchages tombés au sol. Essentiellement nocturne, il se nourrit de petits insectes dont il détecte les vibrations au sol grâce à ses longs poils sensoriels situés à la base des pinces.
Bâtis | Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Clapiers d'épierrement | Falaises de basse et moyenne altitudes | Forêts d'adret | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Friches et broussailles | Litière forestière et humus | Rochers embroussaillés | Vergers et vignes
Méditerranéenne
Scorpius algeriacus C. L. Koch, 1838 | Scorpius massiliensis C. L. Koch, 1837 | Scorpius monspessulanus C. L. Koch, 1837 | Teuthraustes brasilianus Mello-Leitão, 1931

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles