Genévrier commun, Peteron

Juniperus communis subsp. communis L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Cupressales Famille : Cupressaceae Genre : Juniperus Espèce : Juniperus communis

  • 2206
    observations

  • 37
    communes

  • 95
    observateurs

  • Première observation
    1976

  • Dernière observation
    2017
Abdelbaki Benyoub - Albert Raymond - Arcier Roland - Argentier Bruno - Argentier Denis - Armand Georges - Arnaud Jean-pierre - Auffray Yannick - Baisset Christian - Baisset Marcel - Balme Joseph - Baptiste Merhan - Barnabe Pascal - Bellon Hubert - Bellon Jean-pierre - Bernard Nicollet - Bernard Pierre - Bianco Gilbert - Borrel Franck - Bouvier Michel - Brugot Didier - Brun André - Burle Jacques - Caullireau Guy - Chamagne Philippe - Chas Edouard - Chevalier Robert - Christophe Albert - Cortot Hervé - Couloumy Christian - Cretin Patrice - Cédric Dentant - Dalmas Jean-pierre - Damien Combrisson - Daniel Fougeray - Daumark Bruno - Derivaz Serge - Despas Pascal - Dominique Vincent - Dumas Pierre - Durand Gilbert - Emmanuel Icardo - Eric Ollieu - Estachy Robert - Faure Joël - Faure Robert - Fiat Denis - Fourrat Gérard - Francou Michel - Gonsolin Gabriel - Imbert Bruno - Inconnu - Jean-françois Lombard - Juge Joseph - Julien Charron - Keck Robert - Lavarelo Yves - Leger Jean François - Lepape Claude - Ludovic Imberdis - Marc Corail - Marcel Baisset - Marie-geneviève Nicolas - Martin Jean-paul - Michaud Roger - Michel Bouche - Mireille Coulon - Mottet Jean-claude - Nicolas Bertrand - Nicollet Bernard - Nicollet Jean-pierre - Olivier Lefrançois - Olivier Warluzelle - Parc National Des Ecrins - Payan Simon - Peyron Joseph - Pierre Salomez - Plaige Véronique - Puissant Joël - Roche Daniel - Roger Claude - Régis Jordana - Salle Bernard - Salomez Pierre - Salvador Hervé - Samy Jendoubi - Schirr-bonnans Daniel - Semiond Patrice - Sigaud Jean - Thomas Bernard - Tommy Bulle - Turc-gavet Pierre - Ulmann Gabriel - Varreau Hervé - Vincent Nobili

Informations sur l'espèce

Arbuste prenant des allures variables en fonction de l'altitude (port davantage prostré lorsqu'il atteint sa limite altitudinale). Aiguilles très piquantes, parcourues d'un trait blanc sur la face supérieure, disposées par trois. Attention à ne pas confondre cette espèce avec le genévrier nain (Juniperus communis subsp. nana) qui pousse à plus haute altitude et qui présente des aiguilles relativement appliquées le long des rameaux.
Ainsi que son cousin le genévrier nain (Juniperus communis subsp. nana), les baies du genévrier commun, appelées "galbules", sont comestibles (utilisées généralement comme aromate dans la choucroute et les pâtés). Les habitants des vallées briançonnaises l'utilisaient dans le traitement du "coup de froid", en croquant les baies ou en les mélangeant à des boissons. A Freissinières, inhalées, les vapeurs de bois de genévrier étaient préconisées contre le rhume. Là-haut, les gens racontent que cette pratique stoppa la peste à l'entrée de la vallée.
Friches et broussailles | Pelouses sèches montagnardes
Eurasiatique
Juniperus borealis Salisb., 1796 | Juniperus communis subsp. montana (Neilr.) Celak., 1867 | Juniperus communis var. suecica (Mill.) Aiton | Juniperus suecica Mill., 1768 | Thuiaecarpus juniperinus Trautv., 1844

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles