Véronique fausse Pâquerette

Veronica bellidioides L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Lamiales Famille : Plantaginaceae Tribu : Veroniceae Genre : Veronica

  • 59
    observations

  • 13
    communes

  • 32
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2018
Albert Christophe - Baptiste Merhan - Benyoub Abdelbaki - Bernard Nicollet - Brugot Didier - Christophe Albert - Cynthia Llas - Cédric Dentant - Daniel Fougeray - Dentant Cédric - Emmanuel Icardo - Emmanuelle Dova - Eric Ollieu - Eric Vannard - Estachy Robert - Fanny Barbe - Hugues Merle - Icardo Emmanuel - Jendoubi Samy - Marc Corail - Marie-geneviève Nicolas - Marion Digier - Mireille Coulon - Mottet Jean-claude - Muriel Della-vedova - Patrick Ancey - Pierre Salomez - Place Jacques - Richard Bonet - Salomez Pierre - Samy Jendoubi - Vincent Nobili

Informations sur l'espèce

Cette véronique de 5 à 20 cm est dressée, couverte de petits poils glanduleux. Les feuilles basales sont regroupées en rosette et persistent longtemps. Elles sont plus grandes que les feuilles de la tige qui porte ordinairement une à trois paires de feuilles opposées. Les fleurs à pétales bleus sont groupées en une courte grappe compacte au sommet de la tige. Elle pousse dans les pelouses écorchées d'altitudes, sur substrat siliceux, jusqu'à 3000 m.
Attention a ne pas confondre la véronique fausse pâquerette (Veronica bellioides ) avec la véronique des Alpes (Veronica alpina) dont les feuilles basales se dessèchent avant à la floraison. La véronique fausse pâquerette est une orophyte du centre et du sud de l’Europe.
Pelouses alpines et subalpines
Cas particulier : voir commentaire
Cardia obtusifolia Dulac, 1867 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles