Véronique agreste

Veronica agrestis L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Lamiales Famille : Plantaginaceae Tribu : Veroniceae Genre : Veronica

  • 2
    observations

  • 2
    communes

  • 3
    observateurs

  • Première observation
    1985

  • Dernière observation
    2010
Brugot Didier - Pierre Salomez - Séverine Magnolon

Informations sur l'espèce

Cette petite plante annuelle a des tiges plus ou moins couchées, velues, de 10 à 30 cm portant des feuilles ovales, dentées et un peu luisantes. Les fleurs blanches, parfois bleu pâle, veinées de bleu ou de rose, sont disposées tout le long de la tige et partent chacune de l'aisselle d'une feuille. Les pédicelles dépassent rarement les feuilles bractéales . Elle pousse dans les champs, jardins ou terrains vagues jusqu'à 1 600 m.
C'est une espèce extrêmement rare sur le territoire du parc des Écrins, à ne pas confondre avec la véronique de Perse (Veronica persica), commune dans les mêmes milieux. Chez cette dernière, les pédicelles sont majoritairement 1,2 fois plus longs que les feuilles bractéales.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Champs labourés | Parcs et jardins
Européenne
Cardia agrestis (L.) Dulac, 1867 | Cochlidiosperma agrestis (L.) Opiz, 1852 | Pocilla agrestis (L.) Fourr., 1869 | Veronica agrestis var. versicolor (Drejer) Mathieu, 1854 | Veronica leucantha Becker, 1827 | Veronica opaca var. pulchella Rouy, 1909 | Veronica pulchella Bastard, 1809 | Veronica versicolor Drejer, 1839

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles