Trèfle rampant, Trèfle blanc, Trèfle de Hollande

Trifolium repens L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Fabales Famille : Fabaceae Sous-Famille : Papilionoideae Genre : Trifolium

  • 214
    observations

  • 38
    communes

  • 56
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2018
Abdelbaki Benyoub - Anne-laure Plisson - Baptiste Merhan - Bernard Christol - Bernard Nicollet - Christian Bertini - Christophe Albert - Claire Bazoge - Claire Chapurlat - Claude Roger - Clotilde Sagot - Cynthia Llas - Cédric Dentant - Daniel Briotet - Daniel Roche - Dominique Vincent - Emmanuel Evin - Emmanuel Icardo - Emmanuelle Dova - Eric Ollieu - Eric Vannard - Frédéric Goulet - Gabriel Gonsolin - Hervé Varreau - Hugues Merle - Jean-charles Villaret - Jean-françois Lombard - Jeremie Pin - Joël Faure - Joël Puissant - Julien-pierre Guilloux - Manon Garnier - Marc Corail - Marcel Baisset - Marie-geneviève Nicolas - Marion Digier - Maëlle Talichet - Mireille Coulon - Muriel Della-vedova - Olivier Senn - Olivier Warluzelle - Pascal Campagne - Pierre Bernard - Pierre Dumas - Pierre Salomez - Place Jacques - Richard Bonet - Robert Chevalier - Roger Claude - Régis Jordana - Salomez Pierre - Samy Jendoubi - Sylvie Durix - Séverine Magnolon - Thierry Maillet - Vincent Nobili

Informations sur l'espèce

Ce trèfle a, comme son nom l'indique, des tiges rampantes et radicantes aussi il est tapissant. Les feuilles ont 3 folioles ovales et larges, denticulées, souvent ornées d'un croissant blanc. Elles sont longuement pétiolées. Les stipules sont brusquement terminés en pointe. Les fleurs blanchâtres sont réunies en têtes globuleuses. Elles sont d'abord dressées puis se rabattent au cours de la floraison. C'est une espèce est très commune.
Le trèfle rampant est commun presque partout en France ; en montagne, il pousse jusqu'à 2 500 m d'altitude. Il vit dans les prés, les pelouses ou les bords de chemin. Parfois nommé trèfle blanc, il a fait l'objet de nombreuses sélections car il est utilisé comme fourrage, améliore le sol et résiste bien au piétinement. Il est souvent semé en mélange avec des graminées.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Champs labourés | Haies et talus | Parcs et jardins | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes
Subcosmopolite
Amoria repens (L.) C.Presl, 1831 | Trifolium humifusum Latourr., 1785 | Trifolium limonium Phil., 1856 | Trifolium nothum Steven, 1856 | Trifolium repens subsp. repens L., 1753 | Trifolium stipitatum Clos, 1847 | Trifolium transsilvanicum Schur, 1866

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles